AccueilÉDITO

Avec ses vidéos, cet enfant a gagné 29,5 millions de dollars en 2020

Publié le

par Corentin Jouathel

Une fois encore, Ryan Kaji a été le youtubeur le mieux rémunéré cette année.

Du haut de ses 9 ans, Ryan Kaji dispose d’un compte en banque déjà bien garni. Présent sur YouTube depuis 2015, cet enfant originaire du Texas rassemble aujourd’hui 27 millions d’abonnés sur sa chaîne, cumulant plus de 43 milliards de visionnages au total.

Mises bout à bout, ses activités lucratives lui ont permis d’amasser un pactole mirobolant : 29,5 millions de dollars sur la seule année 2020. Pour la troisième fois de suite, l’enfant se place ainsi en tête du classement annuel Forbes des youtubeurs les plus rétribués.

Sur sa chaîne intitulée "Ryan’s World", le garçon réalise essentiellement des "tests" de jouets. En parallèle, le vidéaste effectue aussi des démonstrations scientifiques ludiques, en adéquation avec la jeunesse de son audimat.

Dans ses créations face caméra, afin de diversifier les contenus, le garçon met régulièrement en scène son entourage familial.

Bien qu’elle en constitue une part importante, la monétisation des vidéos n’est pas sa seule source de rémunération. Divers partenariats et opérations sponsorisées avec les marques de jouets exposées viennent amplifier ses revenus.

Sa propre marque, sa propre émission

En homme d’affaires accompli, l’enfant est aussi titulaire d’une gamme de produits dérivés à son effigie. Parmi les plus de 1 000 accessoires référencés : du textile, des talkies-walkies, des figurines… Ainsi que des objets plus surprenants, comme du… dentifrice.

Le jeune influenceur dispose également d’une émission façonnée pour lui (Ryan’s Mystery Playdate), diffusée sur la chaîne Nickelodeon. Fort de 58 épisodes répartis sur 3 saisons, le jeu télévisé consiste en une succession de défis et mystères que Ryan et sa famille doivent résoudre.

Initiateurs de sa chaîne, ses parents continuent d’exercer un rôle essentiel auprès de lui. Tel un ambassadeur commercial, le père œuvre actuellement au développement de la firme Ryan’s World au pays d’origine du fiston : le Japon. C’est d’ailleurs le paternel, Shion Kaji, qui dirige Sunlight Entertainment, le groupe de production audiovisuelle accompagnant l’enfant star.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :