La sonde InSight vient sûrement d’envoyer son dernier selfie de Mars

Publié le par Pierre Bazin

Elle aura tenu deux ans de plus que prévu.

Il y a quelques semaines, la Nasa annonçait que la mission InSight envoyée sur Mars arriverait bientôt à son terme. En raison de la quantité importante de poussière sur la planète rouge, les panneaux solaires de la sonde ont été recouverts, empêchant son alimentation. Les générateurs produiraient actuellement 500 Wh contre 5 000 à son lancement il y a presque quatre ans.

D’ici décembre, la Nasa affirme que la sonde sera complètement inutilisable. Il semblerait aussi qu’InSight ait envoyé sa dernière photographie, un "selfie", pour reprendre les mots de l’agence spatiale, qui permet de se rendre compte de l’accumulation de poussière sur la machinerie.

Publicité

Envoyé en novembre 2018, le vaisseau spatial avait pour objectif d’étudier l’activité sismique sur Mars. Depuis son lancement, la sonde a ainsi enregistré plus de 13 000 séismes (des tremblements de Mars ?). L’un d’eux, qui a eu lieu le 4 mai dernier, était assez puissant, avec une magnitude 5.

Publicité

Ces analyses permettent de comprendre au mieux la structure interne de la planète voire, à terme, d’y observer une potentielle tectonique des plaques – passée ou présente. On sait par exemple grâce à InSight que le noyau martien est bien plus petit que prévu.

Quelques fonctionnalités resteront encore utilisables durant les prochains mois, notamment le sismomètre. La "mort" des vaisseaux et robots d’explorations spatiales est quelque chose de très commun étant donné l’hostilité des environnements extraterrestres – température, radiations, poussières, chocs, etc.

InSight avait tout de même réussi à surpasser les estimations. Sa durée de vie était fixée, au départ, à deux ans, mais le vaisseau a réussi à quasiment doubler cette dernière, apportant de très précieuses informations aux scientifiques sur Terre. So long, cow-boy.

Publicité


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

Vous aimerez aussi :