AccueilGaming

​​Pokémon Go : les options de "distanciation physique" resteront définitivement

Publié le

par Nina Iseni

© Niantic

Le studio Niantic a entendu l’appel des joueurs, notamment pour rendre son jeu accessible au plus grand nombre.

L’année dernière, en pleine pandémie de Covid-19, Niantic, développeur du jeu vidéo Pokémon Go, a adapté ses options aux mesures de distanciation physique en augmentant le rayon d’interaction avec les PokéStops et les Arènes. 

Grosso modo, au lieu de devoir se trouver à moins de 40 mètres d’un PokéStop ou d’une Arène pour pouvoir interagir avec, les joueur·se·s ont vu cette distance augmenter de 40 mètres, soit un rayon de 80 mètres autour.

Ce changement a rendu évidemment le jeu plus “simple”, au-delà de présenter un avantage sanitaire non-négligeable. Mais cette nouvelle règle a été également un vrai plus au niveau du gameplay pour beaucoup de joueur·se·s, notamment vis-à-vis de l’accessibilité.

Comme le note le site Polygon, cette nouvelle règle “a favorisé l’inclusion de certain·e·s joueur·se·s qui avaient besoin de ces ajustements”. Avec ce changement, les joueur·se·s à mobilité réduite ont, par exemple, eu la possibilité d’interagir plus aisément avec les PokéStops et les Arènes.

Pokémon Go boycotté, les dresseurs récompensés

Alors, quand la société a décidé le 1er août dernier de revenir sur ces nouvelles options aux États-Unis ainsi qu’en Nouvelle-Zélande, des voix n’ont pas tardé à se faire entendre sur les réseaux sociaux. En quelques jours, la colère des joueur·ses·s était palpable. Sur Twitter, les hashtags #BoycottNiantic et #HearUsNiantic se sont rapidement retrouvés en tendances.

"Je suis vraiment déçue qu’en plus de ne pas prendre en compte les inquiétudes des joueur·se·s, Niantic mette en danger la santé de ces dernier·e·s – et pour des raisons qui sont, au mieux, peu claires et au pire, inexistantes.
Je ne jouerai pas à Pokémon Go demain."
#BoycottNiantic

Face au tollé sur les réseaux sociaux, le studio a rapidement fait marche arrière, annonçant hier sur son compte Twitter officiel, qu’il revenait sur sa décision et restaurait les options originellement actives durant la crise sanitaire.

"Chers dresseurs, chères dresseuses – nous sommes impatients de partager avec vous le 1er septembre nos plans résultants de notre équipe de choc [la nouvelle équipe de Niantic dédiée à ces questions d’accessibilité, ndlr.], mais nous n’attendrons pas cette date pour une information en particulier ! À partir d’aujourd’hui, 80 mètres sera, de façon générale, la distance de base pour interagir avec les PokéStops et les Arènes.

Merci à toutes celles et ceux qui ont fait entendre leur voix. Nous vous avons écouté et nous comprenons que ce changement ait été un avantage plus que bienvenu pour bon nombre de joueurs et de joueuses."


Que pensez-vous du retour définitif de ces options dans Pokémon Go ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :