Age of Empires IV : le directeur créatif sort (enfin) de son silence pour nous teaser

"Nous allons présenter l'histoire d'une manière amusante et excitante aux gens."

Teasé en 2017 et enfin montré via un court trailer il y a quelques semaines, Age of Empires IV est désormais une réalité. Quatorze ans après le troisième opus, et malgré les multiples remakes et autres remastérisations HD des deux premiers opus, les fans n’en pouvaient plus d’attendre. AOE4 est pourtant désormais bien réel et on sait déjà un peu à quoi il ressemblera.

Publicité

Retour à l’époque médiévale comme dans Age of Empires 2 (le plus populaire de la franchise), mais ce ne sera pas un simple reboot, c’est un "un nouveau départ". Dans une interview accordée à nos confrères de GamesRadar+, Adam Isgreen, directeur créatif d’Age of Empires IV, a fait part de la vision de son équipe sur le développement de cet épisode tant attendu par les fans.

Les Avengers d’AOE pour une communauté intransigeante.

Cinq années se sont déjà écoulées (en toute discrétion) depuis le début du développement d’AOE4, et si Adam n’est pas prêt à donner une fourchette de sortie, il n’a pas été avare en informations pour autant. Son nouveau studio World’s Edge, dédié à la franchise, est une initiative de Microsoft pour rassembler des développeurs originels de la franchise aux côtés de Relic Entertainment (Dawn of War, Company of Heroes) et de Forgotten Empires, qui ont développé tous les remakes HD "Definitive Edition" d’AOEI, AOEII et Age of Mythology.

Difficile néanmoins de s’attaquer au mastodonte du genre de stratégie en temps réel (STR) qu’est Age of Empire :

Publicité

"En règle générale, plus un genre existe, plus les jeux qui sortiront à l’avenir vont le rendre plus compliqué. […] Il était important pour nous de se dire : 'Bon, comment pouvons-nous nous éloigner de toute la complexité que nous voyons aujourd’hui dans les jeux STR […] ?' C’est un nouveau départ pour nous. Nous voulons moderniser la série et cela signifie que nous allons faire les choses différemment."

Pas d’erreur possible pour Adam, et il tient à signifier néanmoins que ce sera bien un jeu AOE, gardant son esprit, ne voulant pas s’attirer l’ire des fans. "La communauté est un aspect très important pour nous." Lorsqu’il a demandé aux fans ce qu’ils voulaient changer pour AOE2 : Definitive Edition, la réponse était en substance "rien" : ne pas toucher au rythme, ne pas toucher au système de combat.

Heureusement, les sacro-saints trébuchets sont toujours de la partie. © Microsoft

Publicité

Avec AOEIV, ils veulent redorer le blason de la franchise. Isgreen affirme qu’ils se sont penchés sur tout ce que la communauté aimait déjà dans les jeux précédents pour créer un vrai retour en force moderne de la franchise.

Des évolutions dans le respect de la nostalgie ?

Adam Isgreen lâche dans cet entretien quelques informations, certes, mais il reste tout de même prudent. Il confirme par exemple que le système des "quatre âges" devrait largement évoluer. Pour le reste, il préfère s’en tenir à quelques chuchotements. Lorsqu’on l’interroge sur les civilisations présentes, il ne va pas plus loin que les Mongols et les Britanniques présentés dans le trailer :

"Les Anglais jouent intentionnellement un peu comme ce qu’on attendrait d’un ancien jeu 'Age of Empires' […]. Les Mongols, en revanche, pas du tout. Ils jouent complètement différemment. Nous avons ce merveilleux spectre de civilisations, et ce sera toujours très accessible de s’adapter rapidement à l’une d’elles."

Publicité

Pour ce qui est de l’aspect historique, Adam Isgreen s’ouvre un peu plus à nos confrères de GamesRadar+. Il explique ainsi qu’ils ne sont pas allés interviewer un professeur d’histoire de la Mongolie à l’université de Washington D.C., mais qu’ils sont allés directement… en Mongolie.

Les Mongols resteront une civilisation plutôt cavalière dans tous les cas. © Microsoft

Cela n’empêche pas le directeur créatif de toujours et encore teaser, non sans une pointe de sadisme, sur la manière dont il voit les campagnes solo :

"Nous faisons quelque chose de très différent avec la campagne… Je ne peux pas en parler, mais c’est vraiment trop cool […]. Tout ce que je peux dire, c’est que nous allons présenter l’histoire d’une manière amusante et excitante aux gens – ce que nous avons inventé pour Age of Empires 4, c’est une histoire humanisée."

"J’ai fait beaucoup de jeux STR dans le passé et cela dépasse tout ce que j’ai vu", Adam Isgreen est en effet expérimenté (Command & Conquer, Star Wars : Empire at War) et semble très excité à l’idée de dévoiler ce bébé qu’il chérit depuis cinq longues années. Il veut qu’Age of Empires IV soit une source "authentique", un pilier de référence dans le jeu historique. Plus que célébrer la guerre et les armées, il veut rendre hommage à toute l’Histoire, y compris dans son humanité, voire sa "spiritualité", conclut-il.

Par Pierre Bazin, publié le 28/11/2019

Copié

Pour vous :