AccueilGaming

Among Us : bientôt plus de contenus et d'accessibilité (et moins de c***)

Publié le

par Pierre Bazin

Les développeurs ont du boulot entre les traductions, la modération et le renouvellement des mécaniques.

On ne présente plus Among Us, le jeu de la trahison a envahi les foyers et Twitch. Même la députée démocrate Alexandria Ocasio-Cortez s'y est mise. Le jeu a rencontré un tel succès sur le tard (deux après sa sortie) que les développeurs des studios InnerSloth ont décidé d'annuler leur projet de suite pour se consacrer à l'amélioration du jeu originel.

Dans la dernière feuille de route publiée cette semaine, les développeurs ont fourni une liste des nouveautés à venir dans Among Us. Une première fonctionnnalité, disponible en décembre, concernera la modération. En effet face aux comportements toxiques et aux cheaters qui se multiplient dans les parties en ligne, le jeu aura bientôt un vrai système de "comptes" pour permettre de sanctionner plus efficacement ceux qui gâchent l'expérience des joueurs et joueuses.

Plus récemment, InnerSloth a tenté de résoudre les problèmes de triche avec de grosses mises à jour de leur serveur, au détriment de nombreux autres bugs qui sont apparus.

"Il y aura plus de mises à jour de serveur pour résoudre tout cela, mais la précipitation de nos mesure anti-hacks est ce qui a causé ces bugs, nettoyer les choses est un processus plus lent."

Among Us est un jeu très accessible... ou presque. La dernière mise à jour a par exemple intégré des symboles sur les câbles de couleur pour aider les daltoniens. Le jeu étant intégralement en anglais pour le moment, InnerSloth assure aussi travailler à la traduction en de nombreuses langues.

Enfin, une nouvelle carte (avec de nouvelles tâches) est prévue. Cette dernière sera vraisemblablement inspirée de Henry Stickmin, un jeu point-and-click en animation Flash qui cartonnait dns la deuxième moitié des années 2000.

InnerSloth assure par ailleurs que tous ces nouveaux contenus seront parfaitement gratuits.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :