Après YouTube et Netflix, Twitch commence à brider la qualité des streams

Plusieurs utilisateurs de la plateforme ont reçu un e-mail signifiant la baisse de qualité des streams en option automatique.

Durant la première semaine de confinement de l’Hexagone, certains géants du streaming ont annoncé réduire leur qualité de diffusion de vidéos afin de décongestionner le réseau européen. Netflix, en bidouillant ses algorithmes. YouTube, en baissant la qualité des vidéos par défaut.

Des millions d’utilisateurs, confinés chez eux ou en télétravail, se connectent simultanément sur ces plateformes, soumises à des pics d’activité et à une énorme sollicitation des serveurs. Pour ne pas saturer les réseaux, une limitation de la qualité des vidéos est apparue comme la solution à court terme pour les services de SVOD et de diffusion de vidéos.

Publicité

Et c’est désormais Twitch, plateforme de streaming de jeux vidéo en ligne bien connue, qui commencer à brider la qualité des lives en France et en Europe. Dimanche 23 mars, un certain nombre d’utilisateurs ont partagé sur Twitter un e-mail reçu par le site, celui-ci expliquant que la qualité "automatique" des streams ne serait plus en full HD mais en haute définition.

En un mot, si vous vous connectez à un stream, il ne sera pas en 1080p60 mais en 720p. Il reste toutefois possible de modifier cela via le petit bouton paramètre de chaque live Twitch.

Publicité

"Nous allons modifier les options de qualité par défaut dans l’Union européenne de haute définition totale (full HD) à haute définition. Cela va potentiellement se traduire par une qualité vidéo légèrement réduite ou moins vibrante", explique Twitch sur l’e-mail envoyé.

Pour le moment, la mesure n’a pas été déployée à l’ensemble des utilisateurs – nous n’avons pas reçu cet e-mail et avons pu consulter plusieurs streams en full HD. Twitch est progressivement en train de généraliser la mesure, comme l’annonce l’e-mail plus haut. Konbini Techno a contacté l’entreprise et mettra cet article à jour dès que nous obtenons une réponse.

Par Benjamin Bruel, publié le 23/03/2020