© Konbini

Arte lance sa première Game Jam pour créer 10 jeux vidéo en un week-end

Les préinscriptions viennent d'ouvrir et l'évènement est paritaire !

Les marathons ne se font pas qu’à pied, certains se font en regardant l’intégrale du Seigneur des anneaux (une fois par an minimum pour la santé), d’autres se font sur des écrans. Les "hackathons" sont devenus aujourd’hui une manière de stimuler la créativité des développeurs en leur imposant un temps (très) réduit pour créer de nouvelles fonctionnalités.

Parmi les "hackathons", on retrouve la spécialisation jeux vidéo : les game jam. Le principe reste le même, une équipe se réunit (développeurs, game designers, graphistes, etc.) et doit développer un jeu original de par son gameplay en un temps record (un week-end ou une semaine, le plus souvent).

Publicité

En résultent très souvent des expériences vidéoludiques assez loufoques, et il est arrivé de nombreuses fois que des idées nées lors de ces évènements deviennent des titres à succès par la suite. Le nerveux Superhot, le mythique Binding of Isaac ou encore le superbe Celeste, tous ces jeux indés trouvent leurs origines dans diverses game jam de ces dix dernières années.

Arte entre dans le game

Surprise de ce début d’année, la chaîne franco-allemande Arte organise pour la première fois sa propre "Game Jam Arte" du 6 au 8 mars 2020. L’objectif est le même : imaginer un prototype de jeu en seulement deux jours.

Publicité

Dix équipes composées de six personnes aux profils variés (game designers, étudiants ou encore journalistes, pour les idées, les scénarios, etc.) vont ainsi créer six petits jeux à présenter le dimanche soir. Ces équipes seront mises sous la supervision de "dix mentors européens", des professionnels travaillant dans des studios en France, en Allemagne, au Danemark, au Royaume-Uni, en Italie ou encore en Pologne. Arte oblige, l’évènement vise à rassembler les francophones, les anglophones et les germanophones.

© Arte

Une game jam n’est pas nécessairement compétitive. Outre les pertes de sommeil inhérentes au concept, il s’agit avant tout d’un rendez-vous qui met en avant la coopération. Néophytes et vétérans de l’industrie vidéoludique se rencontrent et échangent beaucoup lors de ces évènements, y allant de leurs propres expériences et compétences, ce qui peut amener à de nombreuses autres collaborations par la suite.

Publicité

Petite particularité de la "Game Jam Arte 2020", les équipes formées seront sélectionnées en respectant la parité. Une initiative qui est à souligner quand on sait la surreprésentation masculine dans l’industrie. En 2019, les femmes représentaient seulement 14 % des effectifs des studios de développement français. Une faible proportion qui chute d’autant plus lorsqu’il s’agit des développeurs – on retrouve les femmes aux postes de communication, de RH, etc.

Si vous êtes intéressés pour participer, les pré-inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes sur le site d’Arte.

Par Pierre Bazin, publié le 07/01/2020

Pour vous :