AccueilGaming

Avec sa nouvelle mise à jour, la Switch ajoute un lot de fonctionnalités essentielles

Publié le

par Pierre Bazin

Papy Nintendo rattrape un peu son retard d'ergonomie.

La guerre des consoles, Nintendo s’en tartine royalement les joysticks. En sortant sa Switch trois ans avant la PS5 et la Xbox Series X/S et en optant pour une console à la frontière entre le portable et celle de salon, le constructeur nippon a fait le choix de se détacher royalement du conflit qui oppose Sony à Microsoft.

Pour autant, cette "maturité" sur le marché se paye parfois techniquement. La Nintendo Switch est une superbe console, très pratique et fournie en jeux exclusifs (ou indés !) de qualité mais… elle est un peu à la traîne. On ne parle pas de performance, mais plutôt d’ergonomie. Le système d’exploitation de la Switch est largement en deçà de ce que propose la concurrence : il est rigide, fermé et parfois même obscur à comprendre.

Les updates de rattrapage

Heureusement, aujourd’hui, les consoles sont connectées à Internet et il n’y a donc pas de fatalité quant à la qualité du "software" (le logiciel de la console). Avec sa mise à jour 11.0, disponible dès aujourd’hui, la Nintendo Switch ajoute enfin des options qui paraissent tellement évidentes que leur absence en était presque honteuse pour une console en 2020. On peut citer pêle-mêle dans les nouvelles fonctionnalités essentielles :

  • La gestion de sauvegarde automatique vers le Cloud : les joueurs et joueuses peuvent ENFIN reprendre leurs parties sur plusieurs consoles. C’est notamment utile si vous avez une Switch "classique" et une Switch Lite, une qui reste sur le dock et la seconde pour vos déplacements.
  • Les captures d’écran : il n’y avait rien de plus lourd que de devoir récupérer ses screenshots de Switch sur un autre périphérique. Il fallait soit avoir un lecteur de miniSD ou bien les partager sur Facebook ou Twitter. Dorénavant, vous pouvez transférer ces images sur votre smartphone via des codes QR ou un câble USB-C.
  • On peut maintenant "remapper" les touches de la Switch, c’est-à-dire changer leurs actions liées directement dans la console.

On ne va pas se mentir, ils auraient pu faire plus simple.

En moins essentiel : on peut aussi accéder plus facilement à la gestion de son Nintendo Switch Online depuis l’écran d’accueil et il y a plein de nouvelles images de profil à récupérer.

À noter que, pour le moment, nous n’avons pas réussi à récupérer des images sur notre téléphone. Le choix de Nintendo de passer par une connexion locale wi-fi entre votre smartphone et la console n’est vraiment pas une bonne idée et entre en interférence avec beaucoup d’autres choses.

À voir aussi sur techno :