AccueilGaming

Battlefield 2042 bannira les cheaters définitivement et sans avertissement

Publié le

par Pierre Bazin

La peur d’un Warzone bis ?

Tandis que Battlefield 2042 sortira finalement le 19 novembre prochain, les studios DICE continuent de faire des annonces pour rassurer leur communauté. Cette fois, c’est le sujet de la tricherie qui a été abordé.

Sur certains FPS comme Call of Duty : Warzone, les cheaters sont devenus un vrai fléau qui pourrit les parties de nombreux joueurs et joueuses. DICE et l’éditeur Electronic Arts souhaitent garantir la meilleure défense contre la triche en jeu.

Comme pour les autres jeux EA, Battlefield 2042 profitera tout d’abord de l’Easy-Anti Cheat (EAC) – le même que pour Apex Legends par exemple. DICE a surtout affirmé une politique de tolérance zéro en matière de tricherie. Cela signifie que les tricheurs seront définitivement bannis immédiatement, sans avertissement ni suspension temporaire.

À noter que ces bannissements seront (comme le jeu) cross-plateforme et lié au compte, et donc à votre achat de jeu. Le développeur a également prévu de pouvoir interdire l’IP et le matériel spécifique (l’ID d’un PC) des cheaters.

Enfin, Battlefield 2042 sera lancé avec un système de signalement assez complet, permettant à tous les joueurs de signaler tout un panel de comportements indésirables directement depuis le jeu : tricherie, chat vocal/textuel offensant, noms inappropriés, harcèlement et même "sabotage du jeu" – aussi appelé inting.

DICE ne veut pas réitérer l’expérience que Warzone subit. De toute façon, le simple fait d’avoir besoin d’un compte payant devrait déjà garantir une certaine sécurité de ce côté-là contrairement au battle royale de Call of Duty qui doit faire face sans cesse aux mêmes cheaters qui reviennent toujours plus fort.


Pour nous écire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :