AccueilGaming

Breath of the Wild : un fou furieux vient de finir le plus incroyable speedrun

Publié le

par Pierre Bazin

Un exemple de ténacité, de courage… et de masochisme.

The Legend of Zelda: Breath of the Wild est un jeu absolument incroyable. Un coup de maître de Nintendo qui a sublimement rafraîchi l’une des plus grandes franchises vidéoludiques. Depuis sa sortie en 2017, le jeu continue d’émerveiller petits et grands. Et il y a une catégorie de ces gamers qui ont décidé de rentabiliser au mieux leur expérience de jeu : les speedrunners.

À l’origine, un speedrun est une course contre-la-montre, le but étant de finir le plus rapidement un jeu. En l’état, ce type de speedrun "par défaut" fait partie de la catégorie "Any %". Pour Breath of the Wild, il s’agit donc de battre le boss final Ganon le plus rapidement possible. Le record est actuellement de 26 minutes 26 secondes 867 millisecondes, ce qui est déjà très rapide quand on considère le contenu intense du jeu.

Mais il existe d’autres défis de speedrun bien plus longs, comme la catégorie "100 %" qui consiste à finir BotW dans son intégralité en incluant toutes les quêtes annexes et autres missions supplémentaires. Enfin, il existe aussi la catégorie "No Damage" qui consiste à faire une run parfaite, sans prendre la moindre once de dommage faisant de Link un véritable héros intouchable.

Pour résumer : le "Any %" est un sprint, le "100 %" un marathon et le "No Damage" une course de haies. Alors imaginez maintenant faire un marathon… avec des haies.

Un défi complètement fou

Joedun est un fan de Zelda mais aussi un streamer et speedrunner. Non content de ses exploits, il a décidé de pousser les limites de son corps et de son mental en se lançant dans un défi complètement fou. Une fusion des deux plus difficiles catégories de speedrun : terminer The Legend of Zelda: Breath of the Wild à 100 % sans prendre un seul dommage (100 % damageless).

Pour rappel, terminer The Legend of Zelda: Breath of the Wild à 100 % prend du temps, beaucoup de temps. Il faut finir toutes les quêtes principales, toutes les quêtes secondaires, terminer les 120 sanctuaires, trouver et améliorer tous les équipements, remplir en entier son encyclopédie, vaincre 70 (mini-)boss et évidemment… trouver les 900 graines de Korogu disséminées à travers l’immense carte du jeu.

Pour le commun des gamers, cela peut prendre, à un rythme normal, entre 50 et 100 heures de jeu. Pour le recordman de la catégorie de speedrun "100 %", cela a tout de même pris plus de 18 heures.

Joedun a donc décidé de remplir ce défi déjà très long en s’ajoutant en plus la contrainte que son héros Link ne puisse pas perdre un seul minuscule quart de cœur.

Une ténacité à toute épreuve

Ne pas prendre de dommage sur Breath of the Wild demande une concentration de tous les instants. N’importe quels chute, mouvement d’objet aléatoire, monstre ou même petite flammèche peuvent ruiner votre run. Alors imaginez devoir tenir… une trentaine d’heures dans cette tension permanente.

Et des échecs, Joedun a dû en essuyer. Le speedrunner déclare ainsi à nos confrères de Polygon que cet exploit lui a pris plusieurs mois, avec son lot de doutes et de désespoir :

"L’aspect le plus difficile était de ne jamais abandonner. […] J’ai échoué à cette run plus de 100 fois, dont 3 qui ont duré plus de 30 heures. Continuer à me dépasser pour ne pas abandonner et ne pas laisser le jeu me battre était certainement le plus difficile."

Il se remémore d’une run où il en était à 33 heures de jeu, vers la fin de son calvaire donc. Malheureusement, une simple chute d’un petit monstre électrifié qui le surprend suffira à lui faire perdre un précieux cœur et donc… tout recommencer.

Cet acharnement Joedun le justifie à Polygon comme d’abord un moyen de "passer le temps". Avec la pandémie, son temps libre octroyé, il l’a consacré à étudier le jeu. À force, il s’est convaincu de se lancer dans ce défi ultime.

D’autres, avant lui s’y étaient essayés, sans succès. Joedun lui n’a pas abandonné et a réussi à établir son record en 31 heures, 58 minutes et 9 secondes. Retouchera-t-il au jeu ? Oui, il compte bien continuer dans sa lancée. Il s’essaiera par exemple de refaire le même exercice avec la version The Masters Trials, encore plus difficile, de quoi donner de l’excitation à tous les masochistes vidéoludiques qui le regardent.

Enfin, il attend avec impatience d’être battu à son propre record et lance le défi à n’importe qui voudrait tenter l’aventure :

"Si les gens veulent me battre, ce serait génial ! […] J’adorerais voir de plus en plus de gens entrer dans le côté speedrun de BOTW. La communauté est merveilleuse et toujours ouverte à de nouvelles personnes."

À voir aussi sur techno :