AccueilGaming

Call of Duty: Warzone : 100 000 tricheurs ont été bannis en une seule journée

Publié le

par Pierre Bazin

Sheh.

Call of Duty: Warzone a toujours autant de succès. Le battle royale édité par Activision en est désormais à sa cinquième saison de contenu et arrive encore à bien se renouveler. Malheureusement, les tricheurs aussi se reproduisent sur les serveurs et le jeu est désormais envahi de cheaters, qui prennent un malin plaisir à gâcher l’expérience de jeu de tout un serveur.

Cette lutte acharnée contre le cheat semble être un véritable supplice de Sisyphe pour les studios Raven Software et l’éditeur Activision. Les hacks sont de plus en plus sophistiqués, ils débarquent sur console, ils sont parfois indécelables… Bref, c’est un enfer autant pour les joueur·euse·s que pour les devs.

Il y a quelques mois, Raven Software annonçait avoir banni 60 000 comptes de cheaters du jeu. Aujourd’hui, nouveau coup de filet : 100 000 joueurs signalés pour hack ont vu leur compte supprimé. C’est la plus grande vague de bans en une seule fois jamais effectuée.

À rappeler qu’en mai dernier, les studios annonçaient déjà avoir banni un demi-million de tricheurs sur Warzone. Avec la sortie de Call of Duty: Vanguard en novembre prochain, Activision met les bouchées doubles pour tenter de regagner la confiance de certains joueurs littéralement dégoûtés du jeu à cause de la triche massive sur ces FPS ultra-populaires.

La suite aux prochains épisodes, évidemment.


Quelle solution vous paraît la mieux adaptée pour lutter contre la triche massive ? Faites-nous part de vos idées à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :