AccueilGaming

Camper dans Call of Duty est officiellement un truc de lâche

Publié le

par Pierre Bazin

Les développeurs de Warzone sont formels.

Le "camping" dans les FPS ne consiste pas seulement à faire griller quelques saucisses au coin du feu, c’est un véritable fléau. Pas autant que les cheaters, certes, mais quand même. Pour rappel, on appelle "campeur" ou "camper" (ou "campouze") des joueurs qui restent cachés dans leur coin le plus longtemps possible afin de survivre et de gratter quelques kills opportunistes.

Dans le cas d’un battle royale, comme l’ultra-populaire Call of Duty: Warzone, le "camping" est devenu l’arme de ceux qui manquent de courage. Leur objectif n’est que de survivre le plus longtemps possible en se planquant dans des endroits de la map et en avançant seulement lorsque la zone de survie se rétrécit sur eux.

Toutefois, si le "camping" est plutôt répandu, aucun studio n’a clairement exprimé de jugement à l’égard de cette pratique critiquée mais totalement légale – contrairement à la triche. Jusqu’à aujourd’hui ! En effet, les développeurs de Warzone ont glissé une petite note qui a fait grand bruit dans leur patchnote pour l’événement Halloween Haunting de la saison 6.

Grosso modo, dans l’événement Haunting, on trouvera un mode "Ghosts of Verdansk", qui intègre un compteur de "peur" pour les joueurs. Cette jauge de "peur" grandit lorsque vous faites face à une situation apeurante comme voir un coéquipier se faire tuer, voir un cadavre, un fantôme, se faire tirer dessus, etc.

Toutefois, le petit ajout piquant des devs est de considérer le "camping" comme une pratique pouvant faire monter la "peur". L’équipe n’hésite pas à désigner la pratique comme une preuve de lâcheté (ou de couardise). Cela signifie aussi que le jeu saura analyser et sanctionner des comportements de "camping" selon les actions (ou plutôt le manque d’action) des joueurs observés. De là à rêver que la mécanique soit intégrée dans les modes classiques… on croise les doigts.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :