CD Projekt devient la société de jeux vidéo la plus côtée d'Europe

L'entreprise polonaise vient de dépasser en valeur boursière le français Ubisoft après de récents records de ventes.

Le Sorceleur a dépassé l’Assassin. CD Projekt Group, la société mère du studio CD Projekt Red est désormais la première entreprise de création de jeux vidéo en Europe, en terme de capitalisation financière. CD Projekt est notamment connu pour être derrière la célèbre trilogie vidéoludique The Witcher et le site de ventes de jeux dématérialisés GoG. De plus, les studios sont attendus de pied ferme par les joueurs pour leur futur titre Cyberpunk 2077, prévu pour septembre prochain, considéré comme un des jeux les plus attendus de ces dernières années.

Il y a quelques mois déjà, l’entreprise polonaise obtenait la deuxième place du podium européen. Mais aujourd’hui, avec une valeur boursière estimée à plus de 8,01 milliards d’euros, CD Projekt Group prend la tête, doublant Ubisoft et ses quelques 7,82 milliards.

Publicité

Tandis que 2019 a été une année assez difficile pour le groupe français, CD Projekt n’a cessé d’exploser ses propres records. On parle notamment ici du regain spectaculaire des ventes de The Witcher 3 : Wild Hunt, dernier opus de leur trilogie et jeu déjà consacré par le public à l’époque. Le succès en parallèle de la série Netflix The Witcher y est pour beaucoup : CD Projekt a vu ses ventes concernant cette franchise vidéoludique augmenter de 562 % sur l’année 2019 - encore plus important que pendant l’année du lancement du dernier opus en 2015.

À lire aussi : Pourquoi l’auteur de The Witcher et CD Projekt se sont-ils autant boudés ?

Avec 38 millions d’euros de bénéfices nets que ces ventes exceptionnelles ont générés et l’arrivée d’un jeu déjà culte avant sa sortie, CD Projekt Group a dû bien rassurer ses investisseurs. Le groupe est désormais un mastodonte du jeu vidéo parmi les grands. Au niveau national, il est d’ailleurs la deuxième plus grande entreprise de Pologne juste derrière PKO Bank Polski.

Par Pierre Bazin, publié le 20/05/2020