AccueilGaming

Ces dix annonces historiques qui ont marqué l’histoire de l’E3

Publié le

par Paul Gombert

En plus de 25 ans d’existence, le plus grand salon de jeu vidéo a connu de nombreux moments d’anthologie…

Depuis plus de 25 ans, l’Electronic Entertainment Expo (E3) berce chaque été les fans de jeux vidéo. C’est le rendez-vous de tous les plus grands éditeurs et constructeurs et un immanquable pour tout savoir des jeux à venir, des projets en cours ou même des nouvelles consoles. Trailers, teasers, interventions, "world premieres" ou encore featurings d’exception, les conférences sont peu à peu montées en grade et en budget pour nous offrir toujours plus de spectacle et de hype.

Malheureusement, depuis quelques années, des rumeurs circulent sur la mort à venir de l’E3. Les éditeurs veulent faire leurs propres événements, Sony ne prend même plus la peine d’y aller. Dans l’industrie, on se demande si un événement qui rassemble toutes les annonces est le meilleur moyen pour les joueurs et joueuses de se faire une bonne idée du paysage vidéoludique actuel. Avec la pandémie, l’édition 2021 avait été annulée. L’E3 est aujourd’hui dématérialisée.

Pourtant, l’événement a toujours su raviver la flamme de gamer dans notre cœur. Les conférences nous ont fait rire et nous ont même parfois déçus, mais il y a toujours eu ces moments mythiques que l’on aimerait revivre en direct pour se rappeler des frissons engendrés par ces annonces grandioses.

#1. L'annonce du prix de la PS1 à 299 dollars (1995)

Lors de la première édition du salon, c’est une annonce pour le moins symbolique de la part du président de Sony qui a marqué les esprits. Alors qu’une guerre des consoles s’installe entre la PlayStation et la Saturn, toutes deux déjà sorties au Japon, Sony va mettre Sega au tapis d’une manière radicale.

Durant cet E3, Sega a la (mal)chance d’être la première des deux compagnies à présenter sa machine à la foule. Le fabricant fait savoir que la console sera vendue sur le marché américain au prix de 399 dollars. Le choc survient peu de temps après, lorsque Steve Race, le boss de Sony, monte sur scène.

Serein, il surprend tout le monde en n’annonçant qu’une chose : le prix de la PlayStation, qui s’avère moins élevé que celui de la Saturn. "299", dit-il tout simplement, avant de retourner s’asseoir à sa place, sous les applaudissements et les acclamations de la foule. Un "drop the mic" mémorable.

#2. La démo technique d’Half-Life 2 (2003)

En 2003, la présentation du gameplay révolutionnaire d’Half-Life 2 a décroché la mâchoire de bon nombre de joueur·se·s. Pendant plus de 20 minutes, ce qui deviendra le chef-d’œuvre de Valve est disséqué en long, en large et en travers : ses mécaniques de jeu bien huilées, sa physique ultra-innovante (merci le gravity gun), l’intelligence artificielle très poussée de ses PNJ… Les effets "wow" s’enchaînent les uns après les autres.

À tel point qu’aujourd’hui encore, cette démo d’Half-Life 2 reste l’une des plus abouties, peut-être la plus aboutie, parmi toutes celles ayant été présentées à l’E3.

#3. Le trailer de The Legend of Zelda: Twilight Princess (2004)

Bien que souvent raillé pour ses prestations à l’E3, Nintendo avait fait forte impression en 2004. On note cette année-là la première apparition sur scène de Reggie Fils-Aimé, devenu par la suite le patron de la branche américaine de la firme. C’est aussi la première fois que la Nintendo DS est présentée au public.

Mais ce qu’on retient par-dessus tout, c’est l’annonce d’un nouveau Zelda, intitulé Twilight Princess. Le jeu, qui sortira deux ans plus tard sur Wii et GameCube, s’offre un trailer très alléchant, où Link apparaît plus réaliste et mature que jamais.

Mais si cette présentation a été si marquante, c’est aussi grâce à la cerise sur le gâteau que le créateur du jeu a réservée aux fans. On se souvient en effet de cette transition inoubliable quand, à la fin de la bande-annonce, Shigeru Miyamoto en personne débarque sur scène, muni du bouclier et de l’épée de Link, prenant la même pose que son personnage. En y repensant, on a toujours autant de frissons !

#4. La présentation (très) gênante de Wii Music (2008)

On vous le disait plus tôt, Nintendo a connu quelques hauts à l’E3, mais surtout pas mal de bas. En 2008, la conférence du fabricant japonais a globalement tourné au fiasco, avec une succession de démos sur scène – plus embarrassantes qu’autre chose – censées mettre en lumière les différentes innovations liées à la Wii, comme la Balance Board et le MotionPlus.

Le point d’orgue a sûrement été atteint durant la présentation du jeu Wii Music. Au cours de celle-ci, Shigeru Miyamoto (encore lui) a eu la bonne idée de faire une sorte de bœuf musical en reprenant le thème mythique de Super Mario. Appuyée par quatre autres personnes, sa performance artistique s’est vite transformée en véritable cacophonie. Un supplice auditif, tout simplement.

#5. Le trailer illusoire de Watch Dogs (2012)

En 2012, la conférence d’Ubisoft avait fait beaucoup parler d’elle, en particulier grâce à un nouveau jeu en préparation : Watch Dogs. Celui-ci s’était dévoilé dans une vidéo de gameplay de 10 minutes, qui avait fait saliver de nombreux joueurs. Des graphismes beaux à en pleurer, un gameplay novateur basé sur le piratage, la promesse d’un monde ouvert dense et vivant, de nombreuses interactions entre le joueur et les autres personnages… On croyait rêver !

Et ce fut malheureusement le cas. À la sortie du jeu en 2014, le rêve laisse place à un dur retour à la réalité. Sans pour autant être mauvais, Watch Dogs est loin d’être la merveille annoncée. La faute notamment à un downgrade graphique considérable et à une IA moins futée que prévu. Une sacrée douche froide…

#6. Le trailer du remake de Final Fantasy VII (2015)

Imaginez que l’épisode préféré de votre saga de J-RPG favorite date de 1997. Pendant presque 20 ans, vous rêvez de pouvoir un jour rejouer à votre aventure de cœur, Final Fantasy VII, avec des graphismes et un gameplay réactualisés.

En 2015, Square Enix réalise le rêve des fans de Cloud en montrant un magnifique teaser. Tout est exécuté à la perfection : musique, rythme, images. Les détails apparaissent petit à petit et la foule commence à s’exciter… Attendez, ces fleurs jaunes ? Ce style steampunk ?

Soudain, la silhouette de Cloud est reconnaissable ainsi que sa légendaire épée. Les gens hurlent. Lorsque le mot "REMAKE" apparaît blanc sur noir, on ne sait même plus si c’est un rêve ou la réalité.

#7. Le trailer de Resident Evil 7: Biohazard (2016)

En 2016, Capcom fait le choix de la surprise générale pour annoncer Resident Evil 7. Ce n’est pas un remake mais une refonte et, dans le même temps, un retour aux sources. Alors le trailer y va de manière énigmatique, proposant une avancée en vue subjective dans un environnement horrifique.

Pas vraiment de zombies à l’horizon, l’audience est muette, circonspecte : quel est ce jeu ? Une nouvelle franchise ? La conclusion arrive comme la cerise sur le gâteau : Resident Evil 7 arrive bientôt, et ce ne sera pas un énième jeu d’action mais bien un survival horror à l’ancienne.

#8. Le trailer de God of War (2016)

Trois ans s’étaient écoulés sans qu’on ait eu la moindre nouvelle de Kratos, le dieu de la Guerre sanguinaire. Alors évidemment, quand un petit nordique joue dans la neige, peu de gens se doutent que c’est bien un nouveau God of War qui est en chemin.

Soudain, une voix rauque gronde dans la pénombre du chalet… la tension est palpable, certains dans le public semblent déjà avoir compris. Une silhouette massive sort de l’ombre : Kratos en personne est là, avec une barbe, et il est père de surcroît. Et comme si cela ne suffisait pas, le tout s’enchaîne sur une démo technique des plus impressionnantes montrant combats, énigmes et exploration. La hype à son apogée.

#9. Les conférences WTF de Devolver Digital (2017, 2018)

Ici, ce n’est pas vraiment une annonce, mais bien l’ensemble des conférences de Devolver Digital. Connu pour être l’éditeur "punk" du milieu, Devolver a autant d’humour que d’autodérision. On retiendra particulièrement les conférences de 2017 et 2018, qui étaient absolument hilarantes et grandioses.

Devolver n’a aucun scrupule et se moque de tout le monde. Les joueurs se plaignent tout le temps des jeux ? Ils annoncent avoir créé la mise à jour en direct reliée aux commentaires des rageux. Les battle royale sont à la mode ? Pas de souci, la "porte-parole" ne manque pas de s’en moquer, taclant toute l’industrie au passage.

Sachant que le tout finit en plus dans des effusions de sang sur scène, on doit avouer que ça fait du bien entre deux conférences beaucoup plus hypocrites et molles qui nous parlent de la prochaine "world premiere" toute buguée à venir… Sans concession, c’est comme ça qu’on aime Devolver.

#10. Le mythique "You’re breathtaking" de Keanu Reeves durant la présentation de Cyberpunk 2077 (2019)

En 2019, Cyberpunk 2077 est un des jeux les plus attendus. Quelques images avaient été montrées auparavant, mais les annonces restaient maigres. À l’occasion de la conférence Xbox, CD Projekt décide non seulement de révéler la présence de l’acteur fétiche Keanu Reeves dans le jeu, mais surtout de le faire monter sur scène.

La foule est en délire devant celui qui fut jadis l’Élu, et les guitares résonnent. Alors que Keanu commence à parler, un fan hurle dans sa direction "You’re breathtaking !" ("tu es incroyable !"). L’acteur est touché, mais riposte en un quart de seconde en renvoyant le compliment à la foule en délire. Magique.


Vous avez aussi des souvenirs de l’E3 à nous partager ? Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :