(c) Microsoft

Cloud gaming : Microsoft lance xCloud en France, Amazon avance ses pions

Dépêchez-vous de vous inscrire à la bêta, les places sont chères.

La version bêta de xCloud, le service de jeux vidéo dans les nuages de Microsoft, débarque dans onze nouveaux pays, dont la France. Dépêchez-vous pour vous inscrire à cette période d’essai, car les places sont chères – et aucune date de lancement définitive n’a été annoncée.

Le service de cloud gaming avait déjà commencé son déploiement en accès anticipé aux États-Unis, en Corée du Sud et au Royaume-Uni.

Publicité

C’est désormais possible de s’inscrire en France en suivant ce lien, mais attention : le service n’est accessible que sur les appareils Android (Android 6.0 et Bluetooth 4.0 au minimum). Les sélectionnés devront également s’équiper d’une manette Xbox sans fil pour profiter des quelques dizaines de jeux accessibles sur le projet xCloud. Pas besoin de posséder une Xbox cependant, seulement un compte Microsoft.

(© Microsoft)

Par ailleurs, comme nous le disions, les places sont chères. En raison de la situation sanitaire mondiale, Microsoft va ouvrir très lentement le robinet des inscriptions et les sélectionnés n’auront pas immédiatement accès au service – aucune date n’est annoncée.

Publicité

"Nous sommes conscients que le gaming est un important vecteur de socialisation à l’heure où la distanciation sociale est de mise. Toutefois, nous savons aussi que les bandes passantes des réseaux sont sévèrement mises à l’épreuve actuellement car les gens confinés responsables restent chez eux pour travailler et se divertir", a déclaré l’entreprise dans un communiqué.

Lors de l’ouverture de la bêta fermée outre-Atlantique, le service ne disposait que de quelques jeux. On en retrouve aujourd’hui plus de cinquante, avec de prestigieux titres comme Devil May Cry 5, Ori and the Blind Forest et Forza Horizon 4. Une liste complète est disponible ici.

Le projet Tempo d’Amazon se révèle peu à peu

Après Google Stadia et le projet xCloud, Amazon ne veut pas être en reste. Suite à de nombreuses rumeurs concernant l’entrée du géant de Seattle dans le monde du cloud gaming, le New York Times révèle le nom du futur service évoqué en interne chez Amazon : Projet Tempo.

Publicité

Selon le quotidien américain, plusieurs millions auraient déjà été investis par Jeff Bezos dans le service de cloud gaming. Ce dernier compte sur la puissance d’Amazon Web Services, le cloud propulsé par Amazon, leader mondial du marché. Plus qu’une bonne assise, c’est une véritable rampe de lancement pour un projet de cloud gaming.

Amazon prévoit également de lier son Tempo avec son site de live streaming, Twitch, ce qui semble on ne peut plus logique. Le New York Times avance l’arrivée de mini-jeux interactifs sur la plateforme, permettant notamment aux streamers de lancer des parties avec les viewers facilement – ce qui serait une énorme nouveauté sur Twitch.

Deux dernières questions se posent : c’est pour quand et avec quels jeux ? Si aucune date n’a été annoncée pour ce projet Tempo, deux titres sont d’ores et déjà prévus par Amazon. Le premier, Crucible, semble être un shooter compétitif en ligne. Son lancement était prévu pour mars, mais la crise sanitaire actuelle a forcé Amazon à repousser le lancement pour mai. Le second titre, New World, est un MMORPG (oui, oui) se déroulant dans un XVIIe siècle alternatif. Quelques images de gameplay ont fuité sur YouTube, sans qu’aucune annonce officielle n’ait eu lieu.

Publicité

Par Benjamin Bruel, publié le 08/04/2020