Confinés, de jeunes Japonais ont organisé leur cérémonie de fin d'année sur Minecraft

Une remise de diplômes aussi mignonne que carrée.

Nous vous parlions il y a peu de l’excellente initiative de Reporters Sans Frontières de créer une "bibliothèque libre" sur Minecraft pour promouvoir la liberté de la presse. Eh bien, il semblerait que le jeu "bac à sable" de Mojang inspire toujours plus de personnes au quotidien.

Lorsque vous lirez ces lignes, notre pays sera très probablement désormais en phase de confinement. Toutefois, on aurait tendance à oublier que cette mesure ne touche pas que les pays européens ou la Chine. Au Japon, malgré un faible nombre de cas de Covid-19 enregistrés, les enfants doivent rester chez eux tandis que leurs écoles sont fermées, principe de précaution nippon oblige.

Publicité

Est-ce une raison pour dépérir et ne pas s’amuser avec camarades de classe ? Que nenni, il suffit de se retrouver sous forme de pixels et de cubes ! Repéré par SoraNews24, un père japonais a tweeté une photo de son fils qui organisait avec ses amis… sa cérémonie de remise de diplômes !

– Qu’est-ce que vous faites ?
– Nous avons décidé de faire notre cérémonie de fin d’année tous ensemble !
– Oh ? Génial.

Oui, les élèves de l’école primaire se sont réunis pour se diplômer eux-mêmes.

Publicité

Au Japon, même en primaire, un diplôme est délivré à la fin de l’année, le plus souvent fin mars. Évidemment, au vu de la situation sanitaire actuelle, les jeunes étudiants ont vite compris qu’ils ne pourraient pas se voir à cette occasion, cette année.

C’est ainsi qu’ils se sont réunis pour construire une grande pièce lumineuse dans Minecraft et organiser ainsi une superbe cérémonie de remise de diplômes. Le monumentalisme du décor est par ailleurs assez impressionnant, on comprend par le nombre de chaises vides que de nombreux élèves auraient dû être présents.

Vous pouvez regarder toute la cérémonie résumée dans cette vidéo. Attention tout de même, les derniers instants où les jeunes élèves font la queue pour recevoir leurs diplômes sont désespérément mignons.

Publicité

Par Pierre Bazin, publié le 17/03/2020