Coronavirus : la Chine supprime "Plague Inc." de ses stores iOS et Android

Le gouvernement n'a pas donné de réelles raisons officielles...

Objet de psychose collective, le coronavirus est désormais sur toutes les lèvres – façon de parler. En France, le nombre de cas s’élève désormais à 38 cas (0.00005671641 % de la population touchée tout de même) mais en Chine, on recense désormais plus de 75 000 personnes infectées et près de 3 000 décès liés.

Face à la peur, toutes les solutions sont bonnes, y compris les jeux vidéo pour dédramatiser. Plague Inc. est un titre très populaire, sorti en 2012 sur mobile (puis PC), dont l’objectif est de propager une maladie sur la terre entière jusqu’à l’éradication totale de l’espèce humaine.

Publicité

Ces derniers mois, le jeu a renouvelé avec son succès, se hissant en tête des ventes et téléchargements mondiaux. Le titre profite périodiquement des actualités d’épidémie mondiales : en 2013, ses ventes avaient aussi augmenté suite à la crise du Virus Ebola.

Le gouvernement chinois supprime "sans raison"

Le fait de (re)créer virtuellement des pandémies ne semble pas être au goût du gouvernement chinois. Ce dernier a supprimé Plague Inc. de leurs boutiques iOS et Android. Officiellement, et selon un communiqué du développeur Ndemic Creations, la "Cyberspace Administration of China" aurait annoncé que le titre "incluait du contenu illégal en Chine". L’avis de retrait ne précisait pas quel était ce contenu imputé.

Publicité

James Vaughan, créateur de Plague Inc. déclare à Polygon que "tout n’est pas clair actuellement" et qu’il fournirait plus d’informations quand il en aurait. Cela fait suite également à une mise à jour du jeu intitulée "Fake News" qui remplace la maladie par des fausses informations, se propageant avec des mécaniques de gameplay semblables.

Ce contenu supplémentaire a été coproduit avec Full Facte, organisme de debunkage luttant contre la propagation des fausses informations. L’update avait été lancée le 4 décembre, avant que l’OMS ne rende compte de la pandémie. Malheureusement, le hasard fait mal les choses, puisque le tutoriel qui introduit cette nouvelle fonctionnalité fait commencer la fake news en… Chine.

Dans un communiqué publié mi-janvier, Ndemic avait noté la montée de l’intérêt pour son jeu à cause du coronavirus :

Publicité

"Chaque fois qu’il y a une pandémie, nous constatons une augmentation du nombre de joueurs, alors que les gens cherchent à en savoir plus sur la propagation des maladies et à comprendre la complexité des épidémies virales […] Nous avons spécifiquement conçu le jeu pour qu’il soit réaliste et informatif, sans pour autant rendre sensationnels les graves problèmes du monde réel […] N’oubliez pas que Plague Inc. est un jeu, pas un modèle scientifique et que l’épidémie actuelle de coronavirus est une situation très réelle qui affecte un grand nombre de personnes."

À lire aussi : Maladie et virus dans le jeu vidéo, une histoire d’amour contagieuse

Par Pierre Bazin, publié le 28/02/2020