Cyberpunk 2077 : la classification annonce drogues, sexe, violence et... bien plus encore

Une liste de sujets abordés qui ferait rougir n'importe quel épisode d'Enquête exclusive.

Malgré son report à septembre prochain, Cyberpunk 2077 est toujours aussi attendu. Le jeu développé par les studios polonais CD Projekt Red (The Witcher) s'annonce comme un ambitieux FPS-RPG dans un immense monde futuriste aux douces saveurs dystopiques.

La semaine dernière, le système de classification des jeux vidéo brésiliens, équivalent de notre PEGI européen, a laissé par mégarde s'échapper son verdict provisoire sur Cyberpunk 2077. Bien qu'il ait été rapidement supprimé du site du ministère de la Justice brésilien, le Redditeur JordhanMK a réussi à prendre une capture d'écran.

Publicité

Prenant le parti d'une histoire et d'un univers assez sombres, il n'est pas étonnant d'apprendre que Cyberpunk 2077 sera réservé à un public majeur et averti. La ville de Night City, lieu de l'intrigue, nous a en effet déjà été présentée comme une mégalopole tentaculaire, où le crime paye, en col-blanc ou derrière une arme.

"En 2077, ma ville a été élue pire ville d'Amérique. Ce qui cloche ? Un taux de violence crevant le plafond et une population vivant massivement sous le seuil de pauvreté. Je ne peux pas le nier... tout est vrai."

Publicité

Aussi, il n'est pas étonnant d'apprendre que des sujets relatifs à la drogue seront très largement abordés, y compris sa consommation très probablement possible. La prostitution et tout autre forme d'"exploitation sexuelle" sont aussi des thèmes qui seront très largement explicités au cours de l'histoire du jeu.

Il semblerait également qu'il soit possible pour votre personnage d'entretenir des "relations sexuelles intimes", dont le caractère sera très largement explicité "de par la composition de la scène". Comprendre ici que la censure ne sera pas au rendez-vous.

La mort sera évidemment omniprésente, qu'elle soit donnée par votre protagoniste avec "cruauté" ou que vous assistiez à des "suicides", comme indiqué par cette classification provisoire.

Publicité

Dans tous les cas, ces informations ont été quasiment confirmée par Pawel Sasko, concepteur des "quêtes principales" de Cyberpunk 2077. Ce dernier a retweeté une liste de ces sujets "chauds" abordés, ajoutant simplement le commentaire : "You surprised? We don't fuck around", que nous traduirons librement par : "Surpris ? On n'est pas là pour coller des gommettes."

Par Pierre Bazin, publié le 28/04/2020