© CD Projekt

Cyberpunk 2077 : le producteur nous tease encore un peu plus sur l'immensité du jeu

Le contenu de ce blockbuster vidéoludique s'annonce encore plus dense que "The Witcher 3".

Au risque de retourner le couteau dans la plaie, nous vous rappelons que Cyberpunk 2077 a été reporté au 17 septembre 2020. Avec plus de 5 mois de retard par rapport à la date de sortie initialement annoncée, les équipes du studio polonais CD Projekt travaillent à plein régime.

Attendu comme le messie, Cyberpunk 2077 sera un jeu massif à l’environnement riche en tout point. Nul besoin de douter du studio quand on sait qu’ils sont à l’origine de l’excellent The Witcher 3. La ville de Night City sera le cœur de l’aventure de ce futur action-RPG en vue à la première personne et sera un formidable terrain de jeu pour les joueur·euses.

Publicité

Le moindre détail sera peaufiné : du simple marchand au Personnage Non-Joueur (PNJ) lambda. Pour CD Projekt, tout ce qui est présent dans Night City doit être une occasion supplémentaire de s’immerger un peu plus dans l’univers du jeu.

Outre l’aventure principale qu’on s’imagine déjà assez dense et de nombreuses quêtes secondaires bien fournies en contenu, il y aura aussi d’autres "petites" quêtes d’immersion.

Intitulés "Street Stories", ce seront des évènements un peu aléatoires qui se découvrent au gré de vos déplacements dans les rues de Night City. Dans une interview accordée à Onmsft, John Mamais, producteur du jeu explique la vision du studio :

Publicité

"Dans The Witcher 3, nous avions travaillé sur les éléments d’open world très tard dans le processus de développement et n’avions que deux ou trois personnes à travailler dessus. Dorénavant nous avons en ce moment 15 personnes qui travaillent sur ces quêtes en monde ouvert.

Il y a plusieurs couches à cette mécanique. Il y a une première couche passive (ce sont les vendeurs), puis il y a les Street Stories. Je pense que nous en avons environ 75. On retrouvera aussi d’autres activités mineures.

Les Street Stories sont comme de petites quêtes. Il y a une histoire mais pas de séquences de narration cinématographique avancées. Elles sont un bon moyen d’explorer le monde et d’améliorer votre personnage.

The Witcher 3 avait déjà impulsé l’idée d’inciter les joueurs à l’exploration via de petits évènements aléatoires, mais Cyberpunk 2077 devrait largement repousser les limites possibles. À noter que si on considère déjà 75 quêtes ternaires, on devrait retrouver un bon paquet de quêtes secondaires plus élaborées. Réponse en septembre prochain.

Par Pierre Bazin, publié le 05/02/2020