AccueilGaming

Dans Légendes Pokémon : Arceus, les dresseurs vont enfin se faire casser la gueule

Publié le

par Benjamin Bruel

Le sadomasochisme débarque dans la région de Hisui.

Légendes Pokémon : Arceus va-t-il enfin mettre un terme à la monotonie habituelle des jeux de Game Freak ? Pour la première fois, on va pouvoir arpenter l’univers fabuleux des Pokémon dans un monde ouvert en 3D. Et, si les graphismes nous ont d’abord fait craindre le pire, les ambitions de ce nouvel opus, notamment en matière de combats, laissent quelques espoirs de salut pour la licence. On fait le point.

Légendes Pokémon : Arceus a d’abord été révélé en février dernier. Nous n’en connaissions pas grand-chose, si ce n’est le pitch de base : l’histoire se déroule dans la région de Sinnoh, alors qu’on la connaissait sous le nom de Hisui. Vous incarnez un membre de Groupe Galaxie, dont l’objectif est de remplir le Pokédex. Une histoire habituelle, à ceci près qu’à l’époque dans laquelle on se trouve, les Pokémon et les humains vivent encore séparés.

Les humains et les Pokémon qui ne vivent pas en harmonie, c’est (enfin !) une idée qui nous branche. Parce que, couplée à un open-world et un nouveau système de combat, elle promet quelque chose d’intéressant : des dresseurs se faisant casser la gueule par les Pokémon.

C’est ce que nous avons découvert à l’occasion du "Pokémon Presents", qui s’est tenu en ligne ce mercredi 18 août. Dans ce nouvel opus, certains Pokémon seront en effet agressifs à l’endroit des joueurs et les attaqueront directement. Les dresseurs devront ainsi faire des galipettes dans l’herbe, façon The Witcher, pour éviter les attaques, au risque d’être assommés et renvoyés directement au camp de base, façon Monster Hunter. Il faudra même parfois se cacher dans les hautes herbes pour surprendre les Pokémon agressifs en lançant directement une Pokéball. Comment reconnaître ces derniers ? Tous les Pokémon n’attaqueront pas les joueurs. Il semble que ceux-ci seront situés dans certaines parties distinctes de la région où il faudra lancer des expéditions. À l’opposé, certains Pokémon prendront la fuite en vous voyant arriver.

On aime bien ces idées, qui bousculent la routine des jeux de Game Freak habituels et s’inspirent des jeux d’aventure et d’exploration cités plus haut. D’autres nouvelles dynamiques de combat seront aussi introduites, comme l’arrivée d’une frise d’action permettant de modifier son style de combat, "puissant" ou "rapide".

Ces nouveautés dans le gameplay, tout comme l’arrivée des missions qui structureront l’aventure et celle de l’open-world, promettent enfin quelques nouveautés à la licence mythique. Et si les graphismes nous laissent pour le moment dubitatifs, on est franchement prêts à donner sa chance à ce nouvel opus.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :