Guerilla Games /

De nouvelles infos et (presque) une date de sortie pour Horizon Forbidden West

Le réalisateur du jeu a commenté la bande-annonce pour nous lancer quelques infos.

La période est aux annonces. La semaine dernière, lors de la conférence PS5 de Sony, on découvrait avec enthousiasme le retour d’Aloy, héroïne d’Horizon Zero Dawn. Aucune date de sortie n’avait alors été annoncée lors de la conférence, nous laissant un peu sur notre faim. 

Heureusement, le réalisateur du jeu, Mathijs de Jonge, est revenu pour nous en dire plus dans une vidéo de trois minutes. En fait, il s’agit de la bande-annonce présentée lors de la conférence, que le réalisateur commente.

Publicité

Tout d’abord, la sortie devrait intervenir au cours de l’année 2021, et devrait donc se faire aussi sur PlayStation 5. Une bonne chose, puisque Mathijs de Jonge a précisé que les qualités techniques de cette future console permettra de jouer "pratiquement sans temps de chargement", pour obtenir l’expérience la plus immersive possible.

Le monde devrait être encore plus immense et spectaculaire que dans le premier épisode. Le réalisateur explique le titre Forbidden West fait référence à une nouvelle frontière, qui part de l’Utah et descend jusqu’à l’océan Pacifique, sur la côte Ouest des États-Unis. On y découvrira des "stupéfiantes vallées, déserts, villes en ruine et paysages iconiques".

Publicité

On le mentionnait déjà dans l’article annonçant le jeu, Aloy pourra, dans cet opus, visiter des lieux sous-marins. Et quand on a plus d’endroits à visiter, forcément, on s’expose à plus de menaces. C’est le cas avec les Shell Snappers et les Snapmaws mentionnés par Mathijs de Jonge, que l’on peut apercevoir dans la bande-annonce. Ce sont les grosses tortues avec la carapace mousseuse qui gardent les marécages, et les gros crocodiles que l’on aperçoit lorsque Aloy parcourt les eaux.

La menace est (presque) partout

Aloy découvrira des dizaines de nouvelles machines, "qu’il faudra scanner et étudier pour vaincre efficacement".

Le game director précise aussi que l’Ouest est le foyer de nouvelles tribus, certaines pacifiques, d’autres hostiles. L’une de ces tribus s’est approprié la technologie permettant de dompter les animaux-machines, les asservissant en machines de guerre, à l’instar du Tremor Tusk, un pauvre mammouth transformé en char d’assaut surdimensionné.

Publicité

Enfin, la dernière menace ne vient ni des bêtes, ni des hommes, mais de la terre elle-même : vous l’aviez vu dans la vidéo de présentation du jeu, une plante rouge se répand et cause la destruction des habitants de ces terres, sans mentionner les terribles tempêtes électriques qui s’abattent régulièrement sur l’Ouest.

Voilà pour le plein d’info sur Horizon Forbidden West, que l’on devrait donc retrouver d’ici 2021.

Par Victoria Beurnez, publié le 18/06/2020