AccueilGaming

Des souris paralysées remarchent en quatre semaines grâce à un nouveau traitement

Publié le

par Nina Iseni

© Samuel I. Stupp Laboratory/Northwestern University

Une lueur d’espoir pour les humains atteints de paralysie.

C’est une grande nouvelle dans le monde de la recherche médicale. Le 11 novembre, une équipe de chercheurs de l’université Northwestern, aux États-Unis, révélait les résultats d’une étude sur un nouveau médicament contre la paralysie. Publiées dans la revue Science, ces découvertes représentent une lueur d’espoir pour un traitement qui pourrait s’appliquer aux êtres humains.

Des premiers tests effectués sur des souris

L’innovation en question : le développement d’un nouveau type de médicament permettant une régénération des cellules. Selon Science Alert, les chercheurs auraient "utilisé des nanofibres afin d’imiter la structure de la matrice extracellulaire – un réseau naturel de molécules qui entoure le tissu cellulaire". Les nanofibres sont 10 000 fois plus fines qu’un cheveu et sont "composées de centaine de milliers de molécules […] responsables de la régénération nerveuse".

Injecté sous forme de gel à des souris blessées au niveau de la colonne vertébrale, ce traitement aura permis aux rongeurs de retrouver une certaine mobilité au niveau de leurs pattes arrière en seulement quatre semaines. Des vidéos partagées par l’équipe de chercheurs montrent d’ailleurs l’évolution et l’efficacité du traitement sur les souris.

Des résultats prometteurs

Après les résultats positifs observés sur les souris, les chercheurs espèrent pouvoir adapter ce médicament aux humains. "Le but de nos recherches était de développer un traitement […] qui pourrait empêcher les personnes d’être paralysées après un traumatisme ou une maladie importante", explique à l’AFP Samuel Stupp, le chercheur qui a dirigé les travaux.

Les chercheurs souhaitent présenter les résultats de leurs recherches à l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) d’ici à l’année prochaine. Leur objectif est de réaliser des essais cliniques sur les humains sans passer par d’autres tests sur les animaux, puisque le système nerveux des mammifères est similaire.

Si ces essais portent leurs fruits, ce traitement novateur pourrait permettre aux milliers de personnes victimes d’accidents et de maladies de pouvoir retrouver une certaine mobilité.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :