AccueilGaming

Dr DisRespect s'exprime enfin sur son ban de Twitch et son retour dans le streaming

Publié le

par Benjamin Bruel

Crédits : Youtube / Dr DisRespect

Devant plus de 500 000 personnes, le streamer américain est enfin apparu en live après son ban de Twitch en juin dernier.

On vous en a parlé à plusieurs reprises sur Konbini Techno. Dr DisRespect, superstar américaine du Twitch game, a été banni définitivement de Twitch en juin dernier, juste après avoir conclu un deal d’exclusivité avec la plateforme à plusieurs millions de dollars.

Sauf que la raison de ce bannissement, très médiatisé dans la presse vidéoludique, reste toujours mystérieuse. Twitch n’a encore donné aucune explication précise et Guy Beahm, de son vrai nom, ne s’est que peu exprimé sur les réseaux sociaux. Le 7 juin dernier, il a finalement signé son grand retour, cette fois sur YouTube.

Devant 500 000 personnes en live sur YouTube

Le joueur de FPS de 38 ans est apparu la plateforme de Google en live pour la première fois depuis son ban, face à 500 000 personnes qu’il avait préalablement teasées sur les réseaux sociaux, Twitter et Instagram en tête. Pour répondre, tout d’abord, à une question : pourquoi a-t-il été banni ?

Comme nous, vous serez déçus : le streamer a affirmé qu’il ne connaissait toujours pas la raison de son ban de Twitch. "Beaucoup de gens veulent savoir ce qui s’est passé. Devinez quoi ? Je veux que vous me regardiez droit dans les yeux lorsque je dis ça. On en a toujours aucune idée", a-t-il affirmé devant un tchat incrédule.

Il a réaffirmé "n’avoir rien fait" pour justifier cette expulsion du site, visiblement bien remontré contre Twitch. "Aucune communication avant, aucun contact, rien. Boum. C’est fait", a-t-il dit.

Bientôt sur YouTube et Facebook Gaming ?

Dr DisRespect n’a bien évidemment pas l’intention de lâcher le streaming de sitôt, tant sa petite entreprise est florissante, et son ban de Twitch a créé la sympathie chez ses viewers.

Toute la journée du vendredi 7 août, un live lancé sur sa chaîne YouTube montrait une seule image, fixe, avec une station-service dans une ambiance nocturne et quasiment cyberpunk, à l’image de la direction artistique du streamer. Un bouton proposait de rejoindre le "Champions Club", nom donné aux abonnés de Dr DisRespect, pour 4,99 euros par mois.

Il est fort probable que le streamer tente sa chance sur YouTube, mais aucun contrat exclusivité n’a été signé. Par ailleurs, des sources de The Verge indiquent qu’il pourrait aussi tenter sa chance sur Facebook Gaming ou directement via son site personnel.

Néanmoins, il est possible qu’il faille attendre que le conflit avec Twitch soit définitivement conclu pour voir Dr DisRespect streamer à nouveau. "La dernière chose que je vais dire à ce sujet, et je dois être intelligent là-dessus parce qu’on parle d’un gros contrat : il y a beaucoup d’argent en jeu, alors laissez les professionnels faire ce qu’ils ont à faire. C’est tout", a-t-il affirmé durant son live.

À voir aussi sur techno :