AccueilGaming

Halo Infinite : trois raisons de foncer, deux raisons de reculer

Publié le

par Pierre Bazin

Reboot insignifiant ou grosse claque next-gen ?

À l’E3 2018, Halo Infinite avait fait sensation en se dévoilant dans une démo technique next-gen des plus impressionnantes. Sauf que… le temps a passé et les attentes des fans ont grandi. En 2020, de nouvelles images (de gameplay) ont cette fois-ci été accueillies bien plus froidement par la communauté, ce qui a même entraîné le report de la sortie du jeu. La tension était donc palpable dans les studios 343 Industries.

Nous voilà désormais fin 2021 et Halo Infinite est entre les mains des joueurs Xbox et PC. Alors, verdict ?

Trois raisons de foncer

  • Vous êtes un fan inconditionnel de la série

Halo Infinite est un titre fait par des passionnés de la franchise pour des fans de la franchise – déjà, au niveau du scénario de la campagne, qui reprend les enjeux classiques de la série, s’appuie sur de nombreuses références et nous offre même quelques moments épiques bien sentis ; et enfin et surtout en termes de gameplay"entre modernité et tradition", pour reprendre le descriptif d’un blog relatant un séjour au Japon. Les sensations sont les mêmes que sur nos premiers Halo, un FPS nerveux et agile qui reste en même temps bien rafraîchi par la puissance technique et les quelques ajouts bien pensés, comme l’usage du grappin à foison.

  • Vous n’avez jamais touché à Halo, mais êtes très curieux

Si la part belle a été faite aux fans, les purs novices ne seront pas déboussolés. Infinite offre une expérience facile à prendre en main, en se reposant sur un open world (une première !) avec des mécaniques d’exploration que l’on connaît bien. L’histoire, facile à comprendre, vous fera vite entrer dans le jeu, avec des antagonistes bien identifiés. Halo Infinite est une bonne porte d’entrée dans la franchise pour qui souhaite changer un peu des classiques FPS.

  • Vous voulez enfin vous défouler sur un FPS multi

C’est peut-être l’une des plus grosses forces de ce FPS : son multijoueur, gratuit de surcroît. Nerveuses, mécaniques, skillées et en même temps chaotiques, les parties multi dans Halo Infinite vous tiennent en haleine juste la durée qu’il faut. Halo est de ces jeux qui peuvent vous offrir un moment de gloire à tout moment : une bonne arme, un bon véhicule, un bon placement et un bon timing peuvent vous donner la partie sur un coup de poker, et c’est très plaisant. Juste et équilibrée, la recette de l’éclate est là.

Deux raisons de ne pas y aller

  • Vous vous attendiez à la claque next-gen de l’année

Disons les choses : Halo Infinite est un bon jeu, mais… ça s’arrête là. Les attentes étaient tout de même très grandes pour ce retour de franchise mythique. Le titre est beau mais pas magnifique, le gameplay est efficace mais pas révolutionnaire, l’histoire est chouette mais pas bouleversante. Il y a comme un goût de "sans plus" par moments, qui pourra lasser les néophytes et peut-être décevoir les vétérans.

  • Vous voulez vous amuser entre amis

Difficile d’ignorer ce défaut : le mode co-op de la campagne de Halo Infinite n’est pas encore accessible et il ne le sera probablement pas avant mars, tout comme le mode "Forge". C’est un peu exaspérant de voir que des jeux continuent de sortir inachevés, mais c’est comme ça. Quand on se rappelle le plaisir qu’on a pu avoir à faire des campagnes en local avec des amis sur les épisodes précédents, ça en devient presque frustrant. Un point négatif non négligeable, donc.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :