AccueilGaming

Happy birthday : le top des anniversaires gaming de 2021

Publié le

par Axel Savoye

On a peut-être pris un coup de vieux, mais les franchises, elles, n'ont pas pris une ride.

2021 rime avec la sortie de plusieurs jeux très attendus, mais également avec les anniversaires marquants de franchises qui ont bâti le monde du jeu vidéo. Entre Crash Bandicoot qui a 25 ans cette année et Sonic qui entre dans sa quatrième décennie, ce top ne va rajeunir personne. Les studios, de leur côté, ont plus ou moins prévu de marquer le coup à leur façon.

Halo : 20 ans

L'un des FPS les plus célèbres au monde, avec son scénario SF aussi prenant que son gameplay nerveux, soufflera cette année ses 20 bougies. Halo: Combat Evolved, premier de la série, sortait le 15 novembre 2001 sur la toute nouvelle Xbox. D'abord prévu pour être un jeu de stratégie en temps réel sur Mac et Windows devant concurrencer StarCraft, le succès à venir de Bungie Studios est ensuite devenu un TPS, puis au final un FPS réservé à la console de Microsoft.

Rien ne présageait au départ le succès qu'allait rencontrer la franchise. Les studios Bungie étaient alors à deux doigts de la faillite et seul le Major pouvait les sauver. Mais la présentation d'une version bêta totalement buguée à l'E3 2001 n'a pas aidé le jeu à s'attirer les faveurs des critiques. Halo: Combat Evolved est finalement un véritable succès, qui a aussi fait s'envoler les ventes de Xbox en plus d'être l'un des meilleurs FPS de l'époque, plusieurs fois qualifié de "jeu de l'année" par la presse.

Après des titres remarquables, parmi lesquels un très bon Halo 5: Guardians, la franchise a annoncé en 2018 une suite baptisée Halo Infinite, dont la sortie était d'abord prévue en novembre 2020 puis a été repoussée à fin 2021. L'attente vaudra le coup d'après les développeurs, mais on perd patience.

Du côté des studios, l'inquiétude est palpable depuis la présentation d'une cinématique et d'une démo du gameplay lors de la dernière conférence Xbox Games Showcase à l'été 2020, qui n'a pas convaincu tout le monde.

À lire aussi : Halo Infinite prend du retard pour revenir meilleur ?

Resident Evil : 25 ans

L'une des plus grandes sagas du survival horror, que l'on a souvent posée en rivale de Silent Hill, aura 25 ans ce 22 mars. Avec ses premiers jeux qui ont connu un fort succès sur PlayStation mais aussi ses adaptations au cinéma, Resident Evil est considérée comme la plus grosse franchise de Capcom. Resident Evil devait à l'origine être un FPS, mais les idées changeant en cours de route, il est finalement devenu un jeu à la troisième personne.

Ceci grâce au jeu Alone in the Dark, une production française considérée comme étant le premier titre survival horror moderne, que les développeurs ont découvert durant la conception du premier jeu et qui leur a donné l'idée de faire évoluer les personnages au milieu de plans en 3D d'un manoir abandonné.

Malgré les bonnes critiques de la presse, l'esprit survival horror a diminué au fil de la saga pour être remplacé par des TPS bourrins (coucou Resident Evil 6). La saga a ensuite connu un retour de flammes avec Resident Evil 7 et son immersion à la première personne dans la peau d'un civil désarmé, au lieu des super soldats auxquels on était habitués.

Dans la lignée de ce dernier opus, les studios Capcom ont dévoilé en janvier 2021 la démo du jeu Resident Evil Village, prévu pour le 7 mai, et dont la désormais célèbre Lady Dimitrescu enflamme déjà Internet.

Crash Bandicoot : 25 ans

L'époque de nos crises de colère pour avoir loupé un saut de quelques millimètres ou raté une caisse sur les 150 que comptait ce niveau long et chiant remonte déjà à loin. 25 ans exactement. Le 9 septembre 1996, les studios Naughty Dog sortaient Crash Bandicoot, le premier volet d'une série de près d'une dizaine de jeux.

Petite anecdote au passage : les premiers jeux ont été distribués par Sony alors qu'ils ont été produits à l'origine par Universal Interactive. Il se trouve que Sony voulait aussi sa mascotte, à l'image de Sonic pour Sega ou de Mario pour Nintendo. La société nippone a donc eu le droit à une exclusivité.

Crash Bandicoot premier du nom devient un succès commercial, ceci grâce à la 3D qui était une déferlante qu'il ne fallait pas rater à l'époque. La saga ne connaîtra plus le succès de sa trilogie originelle après la reprise de la franchise par la maison mère, Universal Interactive, absorbée par Vivendi, également absorbé plus tard par Activision.

Après un Crash : Génération Mutant aussi moyen que son prequel Crash of the Titans, malgré un renouveau radical dans le gameplay, la série Crash Bandicoot ne fera plus parler d'elle pendant presque dix ans. Le remake de la trilogie et l'arrivée prochaine de Crash Bandicoot 4: It's About Time sonnent comme une résurrection pour notre Bandicoot, qui retourne vers la formule de ses premiers succès et qui pourrait reprendre du poil de la bête.

Sonic : 30 ans

Rivale historique de Nintendo, la maison Sega voyait d'un mauvais œil l'arrivée de Mario sur le marché du jeu vidéo et a décidé en retour d'avoir elle aussi sa mascotte. Plus vif et plus animal, le hérisson bleu sorti de l'esprit de Yuji Naka avait tous les atouts pour rivaliser avec ce plombier moustachu et bedonnant.

La sortie de Sonic the Hedgehog sur Mega Drive le 23 juin 1991 propulse ainsi la nouvelle mascotte de Sega sur un pied d'égalité avec celle de Nintendo. Les phases de course, bien plus dynamiques que les séances de marche de Mario, étaient autrefois irréalisables, jusqu'à ce que Naka crée un algorithme ajoutant plus de fluidité aux animations, ce qui a contribué au succès de ce premier titre.

Aujourd'hui, Sonic a été décliné à toutes les sauces : comics, dessins animés et films. Du côté des jeux vidéo, après des derniers titres décevants (on parle bien des jeux Sonic Boom), la franchise s'est faite plutôt silencieuse, peut-être le temps de ruminer ses erreurs passées. Aux dernières nouvelles, Sega avait annoncé en 2019 la préparation d'un nouveau jeu, tandis que des rumeurs affirment que celui-ci pourrait sortir cette année pour marquer les 30 ans de la saga.

Metroid : 35 ans

1986, Nintendo est au faîte de sa gloire avec Donkey Kong, Super Mario Bros. et The Legend of Zelda. Mais ça continue à bouillonner de créativité dans les locaux de la firme, où Satoru Okada imagine un jeu de tir avec de la plateforme à la Mario et de l'exploration à la Zelda. Metroid est né.

Alien de Ridley Scott a aussi grandement inspiré l'ambiance sombre de ce jeu, retranscrite à merveille dans les décors et ennemis effrayants et une bande-son angoissante. Metroid, sorti sur Famicom le 6 août 1986, est acclamé par la critique et considéré à l'époque comme l'un des meilleurs jeux conçus par Nintendo.

La franchise a eu ses heures de gloire les années suivantes, au point d'être reconnue comme étant l'une des meilleures du jeu vidéo. Elle nous fait cependant penser aujourd'hui à un patient entre la vie et la mort : on a arrêté de lui prendre le pouls depuis un moment, mais il est toujours capable d'un sursaut de vitalité malgré l'absence de signes de vie.

Cette métaphore fait surtout référence au tant attendu Metroid Prime 4, annoncé à l'E3 2017 mais qui a sans doute arrêté de se faire attendre chez certains à cause de la terrible absence de nouvelles.

Mario : 40 ans

Bien avant l'époque de la princesse Peach, du Royaume Champignon, de Bowser et des iconiques tuyaux verts, Mario était un charpentier qui partait à la rescousse de sa petite amie Pauline dans Donkey Kong, paru en 1981 sur les bornes d'arcade. Ce triangle amoureux né de l'esprit de Shigeru Miyamoto était grandement inspiré de la bande dessinée Popeye, de La Belle et la Bête ou encore de King Kong.

À l'époque, Nintendo n'était encore qu'une obscure entreprise nippone qui avait bien du mal à s'implanter sur le marché américain. Donkey Kong change la donne et devient un succès commercial au Japon et aux États-Unis. Le résultat est tel que le jeu connaît plusieurs réadaptations, sur NES d'abord, puis sur Game Boy.

La mascotte du dixième art n'était pas destinée à s'arrêter là. Après 40 ans et plus de 250 jeux au compteur, la franchise a encore de belles années devant elle. La grande question est : que peut-on attendre de plus de Mario ? Le plombier a déjà enfilé toutes les casquettes possibles et a déjà exploré toutes les déclinaisons permises, des jeux de course aux jeux de sport.

Mais il continue aujourd'hui à nous proposer plus et encore plus, sans qu'on en demande, et à faire palpiter notre petit cœur de gamer. La réponse est donc : on n'attend rien en particulier de Mario, on laisse faire et on apprécie.

Pokémon et The Legend of Zelda (25 et 35 ans)

Leur anniversaire est déjà passé, mais on ne pouvait pas ne pas parler de ces deux grandes sagas du jeu vidéo. Pokémon et The Legend of Zelda ont soufflé respectivement leurs 25 et 35 bougies en février, mais n'ont pas pris une ride. En attendant la suite de Breath of the Wild, la rédaction de Konbini techno a établi le classement ultime (et objectif) de tous les jeux de la franchise.

Du côté de Pikachu et consorts, la Pokémon Company nous offre une nouvelle occasion de retomber dans la marmite avec l'annonce des remakes des versions Diamant et Perle, mais aussi du premier jeu de la licence en open world : Légendes Pokémon : Arceus. Pas une ride, on a dit.


Quel anniversaire vous fait sentir le plus vieux ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :