AccueilGaming

Immortals Fenyx Rising : le RPG en monde ouvert d'Ubisoft nous laisse perplexes

Publié le

par Battiste Delfino

(c) UBISOFT

Le jeu sortira le 3 décembre 2020 sur Switch, Xbox One, PlayStation 4, PC et les consoles de dernière génération.

C’est peut-être le plus gros morceau de l’Ubisoft Forwards d’hier, la conférence digitale destinée à présenter les prochains titres du studio.

Nous avons pu faire le plein d’informations sur Immortals Fenyx Rising (anciennement connu sous le nom de Gods & Monsters), un jeu d’action/RPG en monde ouvert fortement inspiré de la mythologie grecque.

Et cela n’aura échappé à personne lors de la présentation du jeu l’E3 2019 : le gameplay et les visuels d’Immortals Fenyx Rising sont très similaires à ceux The Legend of Zelda: Breath of the Wild, sorti sur Nintendo Switch en mars 2017.  

Mais le jeu trouve aussi ses inspirations ailleurs : le titre est développé par la même équipe qu’Assassin’s Creed: Odyssey, qui lui a insufflé son style.

© Ubisoft

Fenyx – l’héroïne que vous incarnez – est une demi-déesse se servant du pouvoir des dieux grecs pour sauver le monde d’une sombre malédiction.

Cette guerrière ailée dispose d’une variété de capacités lui permettant d’explorer les nombreux biomes de la carte, et de résoudre des énigmes encore une fois très similaires à celles des donjons de Breath of the Wild.

© Ubisoft

© Ubisoft

Votre objectif in fine sera de combattre le titan Typhon, une monstruosité emprisonnée par Zeus durant des milliers d’années et échappée pour se venger des dieux – un peu comme Ganon dans The Legend of Zelda: Breath of The Wild. 

Durant votre périple, vous serez amené à collecter de nombreux items servant à l’amélioration de votre personnage, passage essentiel pour occire les créatures mythologiques que vous croiserez sur votre chemin. 

© Ubisoft

Il existe également un système de personnalisation cosmétique qui permettra aux joueurs d’utiliser le style visuel de n’importe quelle arme ou armure, tout en bénéficiant des avantages d’un objet différent. Et même si le jeu semble plutôt complet et soigne ses visuels, le résultat semble tout de même peu audacieux, à notre plus grand désarroi.

Pour renforcer l'aspect "un peu plus léger" et comique du titre, Lionnel Astier (Léodagan dans Kaamelott) se chargera de la voix française de Zeus, le narrateur principal qui brisera le quatrième mur grâce à ses discussions avec Promethée, un autre héros de la mythologie grecque.

Ubisoft ne cache pas son ambition avec ce jeu, et on a envie d’y croire. Ceci dit, même si Immortals Fenyx Rising est une franchise originale, très peu de choses à son sujet semblent vraiment fraîches ou nouvelles, comme le souligne The Verge. D’un côté, au moins, on ne nous a pas ressorti les fameuses tours d’observation surexploitées dans les titres du studio.

En tous les cas, et sans mauvaise foi, en s’inspirant de très bons jeux, Ubisoft risque de produire un titre qualitatif, qui marquera certainement l’année 2021 par ses réussites et ses déceptions.


Qu’attendez-vous de ce jeu ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com !

À voir aussi sur techno :