AccueilGaming

J’ai 30 ans et j’adore les jeux vidéo Lego

Publié le

par François Faribeault

Non, ils ne s’adressent pas qu’aux enfants.

J’ai 30 ans et j’adore les jeux vidéo Lego

"Un jeu vidéo Lego, c’est comme un Disney ou un Pixar, ça s’adresse parfois plus aux adultes qu’aux enfants." - Mohamed Ali.                                                                                                           

Je me rappellerai toujours le jour où, en soirée de famille, mon neveu de 10 ans s’est posé à mes côtés pour me regarder jouer, du haut de mes 30 ans, à Lego Dimensions. Après quelques minutes à m’observer dérouiller Sauron avec Batman, il m’a sorti : "Mais c’est un jeu pour enfants !"

Suite à ça, j’ai hésité : le briser psychologiquement en lui avouant qu’il avait hérité du QI de serpillière de son père ou lui expliquer que non, les jeux vidéo Lego ne sont pas que des jeux vidéo pour enfants et qu’au contraire, ils touchent aussi les adultes. J’ai choisi la seconde option, en lui exposant trois arguments bien sentis.

"Les jeux vidéo Lego sont drôles, on dirait du stand-up"

Comment se différencier dans le monde de blockbusters vidéoludiques alors que tu sors des jeux où les personnages sont majoritairement jaunes et ont deux doigts ? Eh bien, il faut miser sur l’humour.

Et les jeux Lego maîtrisent cet art avec une dextérité rarement égalée. Alors non, ce ne sont pas des blagues pipi-caca d’enfant de 10 ans, mais bien des références précises, qui touchent tout fan adulte de plus de 20 ans, ayant vu et aimé les classiques de sa jeunesse.

Quand, dans Star Wars : La Saga Skywalker, Qui-Gon-Jin reprend les célèbres répliques de Taken, parce que Liam Neeson, tu connais, ou que Rey trouve l’Arche Perdue d’Indiana Jones avec Han Solo, on se dit que Lego est très fort et connaît parfaitement bien son public.

Et dans ce domaine, Lego fait mieux que n’importe quel autre jeu se voulant plus réaliste.

"Les jeux vidéo Lego sont un toboggan de plaisir vers une nostalgie trop souvent oubliée"

Lego a sorti quelques jeux bien à eux, comme Racers (inspiration Mario Kart), City Undercover (qui est un GTA en plus gentil) ou Worlds (clairement un Minecraft bugué).

Toutefois, leur vraie force ainsi que leurs plus gros succès demeurent indéniablement leurs adaptations de grandes sagas cinématographiques : Harry Potter, Marvel, Batman, Le Seigneur des anneaux ou encore Star Wars — avec l’occurrence récente qu’est La Saga Skywalker.

Sept films Harry Potter ? Neuf films Star Wars ? Hop, voici un jeu te permettant d’incarner n’importe lequel de tes personnages favoris tout en revivant l’ensemble de l’œuvre qui t’a accompagné toute ta jeunesse. C’est comme une madeleine de Proust, mais on joue avec Deadpool et Obi-Wan, ce qui reste tout de même beaucoup plus stylé.

"Les jeux vidéo Lego sont une soupape de décompression permettant de reculer l’anéantissement prochain de nos âmes aliénées par la société de surconsommation omnipotente"

J’admets que suite à cet argument-là, mon neveu a fait un malaise vagal. Dans les jeux vidéo Lego, il est possible de dégommer Sauron et l’Empereur Dalek de Doctor Who avec Batman. Mais si, c’est possible.

Au-delà de ces infinies possibilités, retenons surtout que le fait de rentrer chez soi après une longue journée de boulot pour s’amuser à construire virtuellement des véhicules en Lego reste et restera à jamais plus apaisant que rager en Division Rivals sur FIFA 22 ou se faire humilier pour la trentième fois face à Malenia dans Elden Ring.

De là à avancer que les jeux vidéo Lego sont une véritable thérapie, il n’y a qu’un pas que je franchis allègrement.

Suite à cet exposé, mon neveu est parti en pleurant. Pour conclure mon propos, et ainsi convaincre tes amis qui jugent tes goûts en termes de loisirs vidéoludiques, oui, les jeux vidéo Lego sont pour les enfants, mais pas que. Ils permettent de refaire un tour dans notre jeunesse, de rire et s’amuser avec nos héros préférés, et de nous faire oublier que demain, il faudra payer ses impôts.


Une expérience de jeux vidéo Lego à partager ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :