AccueilGaming

Kalachnikov accusé d’avoir plagié le design d’une arme de jeu vidéo

Publié le

par Pierre Bazin

Pour créer une arme réelle, qui a ensuite été réutilisée dans un autre jeu vidéo concurrent…

L’armurier russe Kalachnikov est probablement l’un des fabricants d’armes les plus connus de la planète, "grâce" à son tristement célèbre fusil d’assaut AK-47 – et ses divers modèles. Toutefois, comme le rapporte IGN, il semblerait que l’entreprise ait puisé son inspiration ailleurs, et ce sans la moindre autorisation.

Les jeunes studios indépendants de jeux vidéo Ward B accusent l’armurier russe d’avoir copié un design de fusil d’assaut destiné à être intégré comme arme virtuelle dans leur jeu à venir, Oceanic, qui s’annonce comme un "fast-FPS". L’intrigue est située dans les années 2200, dans un monde futuriste où la "guerre de l’océan" est l’enjeu numéro un de la planète.

Pour le moment, Oceanic n’a pas de date de sortie mais les studios Ward B publient régulièrement des assets graphiques, extraits d’animations, modèles 3D et autres démonstrations techniques pour présenter l’avancement de leurs projets. C’est aussi une manière pour eux d’attirer de nouveaux investisseurs. Parmi ces vidéos, on trouve la présentation du fictif fusil de chasse semi-automatique, l’EPM 28 Mastodon :

Fictif ? Plus tant que ça, comme l’explique Marcellino Sauceda, président de Ward B, au micro d’IGN. Il affirme qu’il y a un an environ, les studios ont été approchés par Maxim Kuzin, un employé de l’armurier Kalashnikov Concern (la société-mère), pour une proposition de partenariat entre l’entreprise russe et Ward B.

L’idée du partenariat était que Kalachnikov puisse avoir l’autorisation de reprendre le design du fusil fictif pour équiper son bien réel fusil semi-auto Baikal MP-155. Le président des studios était, au départ, enthousiaste à cette idée, estimant que ses studios auraient été "les premiers" à "collabore[r] avec un fabriquant pour créer une arme à feu fonctionnelle".

Une idée doublement volée ?

Toutefois, dans les mois qui suivent, Kalashnikov Concern ne donne plus de nouvelles. En août 2020, l’armurier annonce un nouveau modèle : le MP-155 Ultima, un fusil semi-automatique au look étrangement similaire à celui de l’EPM 28 Mastodon, l’arme fictive d’Oceanic. Les studios Ward B affirment, selon IGN, que cette arme reprend non seulement l’apparence de l’arme du jeu vidéo, mais également de très légers détails cosmétiques qu’on retrouvait chez leur Mastodon.

Interrogé par IGN, Maxim Kuzin de chez Kalashnikov Concern, qui avait entamé les négociations avec Ward B et promis que leur travail serait "crédité", a expliqué que le projet de partenariat avait été abandonné car il n’avait pas de garantie que le jeu Oceanic allait sortir à cause de problèmes de financement.

Il assure aussi que le MP-155 Ultima est une création originale. Plus grave encore pour Ward B, le MP-155 Ultima est désormais utilisé dans le jeu concurrent Escape from Tarkov, du fait d’un partenariat de longue date entre les studios russes Battlestate Games et Kalachnikov. Les studios russes sont également restés sourds aux sollicitations de Ward B.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :