AccueilGaming

La Chine réduit (encore) la durée autorisée de jeux en ligne pour les mineurs

Publié le

par Pierre Bazin

(c) fzant / Getty Images

Désormais ce ne sera que le week-end et une heure par jour.

Tandis que la Corée du Sud vient d’annoncer la fin de son "couvre-feu" pour jeunes gamers mis en place il y a dix ans, la République Populaire de Chine continue, elle, sa politique intransigeante envers les jeux vidéo, particulièrement en ligne. Il y a quelques semaines, un journal d’État jugeait les jeux vidéo comme un "opium mental" pour la jeunesse chinoise. L’article en question mettait dans le collimateur Tencent, géant national du gaming et principal porte d’entrée des jeux en ligne étrangers dans l’Empire du milieu.

Déjà depuis quelques années, la réglementation en vigueur interdisait aux mineurs de jouer en ligne entre 22 heures et 8 heures. Les éditeurs et développeurs de jeux en ligne avaient d’ailleurs été pris à partie, Tencent avait imposé des limitations techniques de temps de jeu et même des systèmes de reconnaissance faciale pour empêcher les moins de 18 ans de jouer la nuit.

Une réglementation qui se durcit

Désormais, comme nous l’indique l’AFP, le régulateur de l’audiovisuel, de l’édition et de la radiodiffusion a décidé que les moins de 18 ans ne pourront plus jouer en ligne à raison d’une heure par jour, uniquement les vendredis, samedis et dimanches. Le texte précise même que les mineurs ne pourront jouer "qu’entre 20 heures et 21 heures".

Les éditeurs devront une fois de plus se soumettre à ces nouvelles règles et s’assurer que les mineurs ne jouent pas hors de ces courts créneaux. Le rapport préconise par ailleurs la mise en place d’authentification certifiée avec les vrais patronymes car de nombreux mineurs chinois auraient utilisé des papiers d’identité d’adultes pour contourner les premières limitations.

Ces mesures draconiennes interviennent alors que les autorités chinoises épinglent de plus en plus les pratiques des géants du numérique. Plusieurs grandes firmes du secteur ont ainsi été pointées du doigt ces derniers mois pour des pratiques autrefois tolérées et répandues – particulièrement en matière de données personnelles.

En Chine, les jeux vidéo représentent une importante manne financière : on l’estime à 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires rien que pour le premier semestre 2021.


À voir aussi sur techno :