La Corée du Nord va lancer sa propre console de jeux vidéo

On imagine déjà Kim Jong-un en mode Wii Fit.

Selon le site d’information nord-coréen Arirang Meari, le régime de Pyongyang va bientôt lancer sa propre console de jeux, à la croisée entre la Nintendo Wii et le Playstation Move.

Selon Gameblog, le média local se disant indépendant du pouvoir raconte que la console sera nommée Moranbong et sera accompagnée de deux télécommandes qui ressemblent assez aux Wiimotes. La console pourrait également être reliée à un tapis de sol connecté permettant de jouer à des jeux de course à pied, voire des jeux de danse et de tir. La Moranbong serait aussi équipée de plusieurs logiciels éducatifs et devrait permettre de lire des vidéos ou d’écouter de la musique.

Publicité

Quelques images promotionnelles ont été dévoilées, mais on ne sait pas à quoi ressemblera la Moranbong, ou quel sera son prix. Il n’y a aucune information disponible sur les concepteurs de la console et il pourrait s’agir de l'adaptation d’une console chinoise.

(© Arirang Meari)

(© Arirang Meari)

Publicité

(© Arirang Meari)

En Corée du Nord, le marché du jeu vidéo est quasi inexistant. Le pays aurait créé son premier jeu vidéo en 2012 : Pyongyang Racer, un jeu de course qui semble tout droit sorti du début des années 2000.

Publicité

Il est en revanche de notoriété publique que le dictateur Kim Jong-un est très friand de World of Tanks. Il devait aussi être le héros du jeu satirique Glorious Leader, développé aux États-Unis, avant que le projet ne soit annulé après une série de piratages.

Par Benjamin Bruel, publié le 22/10/2019

Copié

Pour vous :