La manette de la PlayStation 5 est enfin dévoilée (et honnêtement c'est lourd)

Avec son lot de technologies inédites, la "DualSense" pourrait s'imposer comme la manette de référence.

Tandis que Microsoft avait laissé sa future Xbox Series X se faire entièrement désosser, nombreux étaient les regards tournés vers Sony. Le constructeur n’avait, jusque-là, donné que des informations parcellaires ou beaucoup trop techniques au sujet de sa PlayStation 5. La sortie de la future console étant prévue, pour rappel et si tout se passe bien, fin 2020.

Enfin, un réel aperçu (et pas un devkit ou une illustration de brevet) nous est offert : celui de la nouvelle manette. Sur son blog officiel, PlayStation explique les nouveautés et choix opérés quant à son nouveau contrôleur. Exit la DualShock, on parlera désormais de la DualSense et côté design, Sony a décidé de mettre le blanc en valeur.

Publicité

"Traditionnellement, nos manettes de base étaient proposées dans un coloris unique [noir, ndlr.]. Comme vous pouvez le voir, nous avons pris une tout autre direction, en optant cette fois-ci pour un design bicolore. Nous avons aussi modifié la position de la barre lumineuse pour la mettre en valeur."

Chargée en USB-C, la manette dispose d’un arsenal de nouvelles technologies pour permettre aux créateurs de "renforcer ce sentiment d’immersion" des futurs joueurs de la PS5. On retiendra particulièrement la technologie de retour haptique, qui permet de faire ressentir des sensations tactiles extrêmement variées, comme le poids d’un objet, ses mouvements, etc. On parle ici d’une version 10 crans au-dessus de la bonne vieille vibration de manette, en somme.

Publicité

Les "gâchettes adaptatives", de leur côté, intègrent directement des déclencheurs physiques, qui permettent de ressentir différentes résistances lorsqu’elles sont plus ou moins enfoncées. Le constructeur prend ici l’exemple très parlant de la sensation de tension produite par une corde d’arc bandée.

Enfin, de menus détails comme l’incorporation d’un bouton "Créer" qui remplace le "Partager" ou encore l’intégration par défaut d’un micro dans la manette ont également été évoqués. Évidemment, le bilan technologique de cette DualSense est plutôt exemplaire, mais il reste encore quelques points inconnus.

On se demande ainsi quel sera le prix de cette manette futuriste et, sans prise en main, on peut encore s’interroger sur son ergonomie – qui est difficilement palpable sur image, même si PlayStation tient à rassurer, en expliquant s’être appuyé sur de nombreuses maquettes et avoir essayé différents modèles, avec différents "profils de mains" pour rendre sa manette adaptée au plus grand nombre.

Publicité

Par Pierre Bazin, publié le 08/04/2020