La PS5 pourrait être rétrocompatible avec tous les jeux PlayStation depuis la PS1

Une rumeur assez crédible qui pourrait propulser la PS5 comme leadeuse incontestée du marché.

On le sait désormais, il faudra encore patienter un an avant de pouvoir mettre la main sur la PlayStation 5, l’ultime console de Sony, attendue par de nombreux joueurs et joueuses. Le leader de l’industrie des consoles semble être un peu moins avare en infos qu’à l’accoutumée, mais cela n’empêche pas les rumeurs d’aller bon train sur les nombreuses fonctionnalités que pourrait proposer la PS5, étendard de la neuvième génération de consoles (aux côtés du "Project Scarlett" de Xbox).

À lire aussi : 8K, rétrocompatibilité, sans temps de chargement : la PlayStation 5 s’annonce musclée

Publicité

Une console tournée vers le futur… et le passé ?

Publicité

S’il était déjà confirmé que la PS5 serait compatible avec les jeux PS4 (apparemment dans une émulation améliorée, qui plus est), les dernières rumeurs vont encore plus loin : la nouvelle machine de Sony pourrait être rétrocompatible avec tous les jeux PlayStation depuis ceux sortis sur la première du nom en 1994. Cette information a été d’abord évoquée par le journaliste de Vice Games Patrick Klepek, puis dans un tweet de @PSErebus, invitant les joueurs à ne pas se débarrasser de leur catalogue PlayStation :

Publicité

PSErebus est connu pour avoir été à l’origine de nombreux leaks (fuite d’informations) dans l’industrie vidéoludique, ce qui donne du crédit à son annonce. Ce ne serait donc pas une totale surprise si Sony annonçait une telle fonctionnalité.

Pour rappel, de nombreux experts du secteur prédisent que cette neuvième génération de consoles pourrait être la dernière du genre, avec la montée des solutions dématérialisées (Stadia), des abonnements, et la baisse des prix des PC de gaming.

Publicité

Une rétrocompatibilité totale sur tout le catalogue PlayStation serait particulièrement bien reçue par le public, comme une ultime signature de Sony dans l’univers des hardwares (supports physiques). Un regard tourné vers l’avenir du jeu vidéo, sans toutefois renier son passé, riche en incroyables titres.

Par Pierre Bazin, publié le 18/10/2019

Copié

Pour vous :