AccueilGaming

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Xbox Series S

Publié le

par Benjamin Bruel

(c) Twitter / @clementmodjo

Finalement, Xbox ne vendra pas de consoles mais : un lave-linge, une poêle, un frigo, une paire d'enceintes...

C’est confirmé : la Xbox Series S verra bel et bien le jour. Suite à une avalanche de leaks sur la console, diffusés sur les réseaux sociaux dans la nuit du lundi au mardi 7 septembre, Microsoft a été obligé de confirmer l’arrivée de sa deuxième console nouvelle génération, directement sur Twitter.

Son prix en France : 299 euros, comme l’a confirmé un peu plus tard Ina Gelbert, qui dirige Xbox France.

Le service de presse de Microsoft était en PLS à la sortie des fuites.

Un peu comme les graphismes de Halo Infinite.

Finalement, Microsoft a dévoilé officiellement la machine, qui sera plus petite, fine et avec un grand cercle noir central (sans X) pour l’aération – et la réduction du bruit. Mais les twittos ont dégoté d’autres utilités à la Series S.

Proposition n° 1 : remplacer ses vieilles poêles moisies.

Proposition n° 2 : remplacer ses employés trop lents par un super processeur.

Proposition n° 3 : remplacer sa machine à laver dégueulasse.

https://twitter.com/Mark_Medina/status/1303165652983660544?ref_src=twsrc^tfw|twcamp^tweetembed|twterm^1303165652983660544|twgr^share_3&ref_url=https%3A%2F%2Fkotaku.com%2Fajax%2Finset%2Fiframe%3Fid%3Dtwitter-1303165652983660544autosize%3D1

Proposition n° 4 : remplacer le Xbox Adaptive Controller. Rien de moins.

Après, forcément, il y a toujours les mauvaises langues. Une console moins chère et (un peu) moins puissante ? "Meeeh, c’est pour les nullos."

Enfin, nous avons droit à l’habituelle guerre des consoles en live sur les réseaux, avec quelques pépites, cru septembre 2020. La PlayStation était d’ailleurs en top tweet en France, ce mardi matin.

On attend tous le prochain mouvement de Sony qui, pour le moment, se la coule douce, à poil, dans un onsen.


Un truc pertinent à nous dire sur la Xbox Series S ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :