Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux : Twitch crash, est-ce l'apocalypse ?

Twitch outragé ! Twitch brisé ! Mais Twitch libéré ! Ou pas.

Dans la soirée du lundi 27 au mardi 28 avril, Twitch a crashé. Pendant environ une heure, entre minuit et une heure du matin, le site de live streaming de jeux vidéo était complètement down, inaccessible pour les streamers et les 15 millions de viewers du monde entier.

Publicité

Panique. Peur. Tremblements. Le site est très rarement soumis à ce type de problèmes techniques et la Terre entière (ou presque, hein) s’est tournée vers Twitter pour exprimer une angoisse soudaine et insurmontable : comment allons-nous survivre sans Twitch ?

Publicité

Il y en a certains, on avait quand même envie de leur balancer un gros CHEH…

Publicité

… et d’autres, de pleurer de nombreuses larmes à leurs côtés.

D’autres ont choisi de ne pas attendre la fin du crash pour se consacrer à d’autres activités hautement culturelles.

Publicité

N’empêche, c’était une bonne occasion pour vanner la plateforme. On les voit, ceux qui se sont frotté les mains.

Personnellement, j’ai tendance à penser que ce crash soudain n’était pas une erreur. L’univers essaie de nous parler. Il veut nous dire que quelque chose de très précis ne doit pas arriver sur Twitch…

Par Benjamin Bruel, publié le 28/04/2020