AccueilGaming

Les magasins de jeux vidéo sont fermés et ça fait rager Jean-Luc Mélenchon

Publié le

par Benjamin Bruel

"Ils sont essentiels pour des millions de gens !"

Selon les nouvelles restrictions en place depuis ce week-end pour lutter contre la pandémie de Covid-19 dans le pays, les magasins de jeux vidéo ne font pas partie des commerces dits essentiels. Ceux-ci ont donc dû fermer leurs portes dans les seize départements concernés par les restrictions sanitaires, tout comme les rayons jeux vidéo des grandes enseignes, contrairement aux librairies ou aux disquaires.

Ça fait grincer les dents du secteur et… celles du leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier, qui s’est déjà illustré dans le monde du gaming en lançant un jeu à l’effigie de sa campagne présidentielle de 2017 ou en réalisant un live sur Twitch – avant la hype lancée par Samuel Étienne, soit dit en passant –, s’est exprimé sur le sujet dans Questions politiques, l’émission présentée par Ali Baddou sur France Inter.

Dans la séquence disponible en vidéo plus haut, le député FI affirme : "On ouvre les librairies, on ouvre les disquaires… et les jeux vidéo ? C’est la première industrie culturelle du pays […]. Le budget des jeux vidéo, un domaine dans lequel brillent les Français, est plus important que celui du cinéma. Pourquoi ferme-t-on les magasins qui vendent des jeux vidéo ? […] Ils sont essentiels pour des millions de gens !"

Jean-Luc Mélenchon n’a pas été le seul à remettre en cause "l’opposition entre le jeu vidéo d’une part et les autres industries culturelles", selon une phrase du député LREM du Maine-et-Loire et président du groupe d’études jeux vidéo à l’Assemblée nationale, Denis Masséglia. Celui-ci, pourtant député de la majorité, a appelé sur Franceinfo le ministère de la Culture à "réagir et à revenir sur le sujet".

Enfin, au sein du secteur, le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisir (SELL) a rappelé dans une série de tweets certaines statistiques. Le syndicat qualifie "d’incompréhensible" le fait de pouvoir acheter des CD dans un rayon sans pouvoir acheter des jeux dans l’autre. "Le JV, c’est le loisir de toute une génération, le moyen de s’évader, partager, souffler. On a besoin du jeu vidéo, premier bien culturel ! #JVEssentiel", a affirmé le syndicat.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :