AccueilGaming

L'ingénieur Eric Engstrom est décédé et laisse un héritage historique pour le jeu vidéo

Publié le

par Pierre Bazin

Il était l'un des papas de DirectX et a fait de Windows la plateforme incontournable du jeu vidéo.

Le Wall Street Journal a appris que l’ingénieur de Microsoft Eric Engstrom est décédé le 1er décembre 2020, des suites d’une blessure. Vous ne le connaissez surement pas, pourtant il est l'inventeur d'une interface de programmation qui a permis de développer l'ultra-majorité de vos jeux sur PC : DirectX.

Aujourd’hui, à la question "Mac ou Windows ?", le gamer n’hésite pas une seule seconde : Windows. Mais l’histoire aurait pu prendre un tout autre tournant sans l’intervention de Engstrom.

Nous sommes en 1994. Microsoft est sur le point de tirer un trait sur Windows 3.1 pour passer à la version 95, un OS qui sera déjà une véritable révolution d’interface utilisateur.

Néanmoins, à l’époque, les (quelques) développeurs de jeu vidéo sur ordinateur préfèrent encore passer par le vieil outil MS-DOS. Windows est certes bien en avance sur le côté "interface familiale" et le bureau classique, mais côté jeu vidéo, il accumule un retard technologique effarant.

Employés de la boîte, Alex St. John et Craig Eisler font alors équipe avec Eric Engstrom. Leur objectif : développer une interface de programmation afin de faire de Windows la référence pour les développeurs et les joueurs. DirectX est né.

Visionnaire, le trio de créateurs surnomme même son outil secret "Projet Manhattan" car il souhaite déloger les Japonais et leurs consoles de leur monopole sur le jeu vidéo. À l’époque, le premier logo proposé est le même que celui de la radiation – étrangement refusé par Microsoft.

Pourtant, au tout début, les trois compères sont considérés comme "inadaptés" aux ambitions de Microsoft. Ces informaticiens rebelles sont surnommés les "Beastie Boys" par le vice-président de l’époque, Brad Silverberg. Ce dernier luttera même à plusieurs reprises pour conserver leurs postes. Mais Engstrom ne baisse pas les bras, il va défendre aux côtés de St. John et Craig Eisler le projet de DirectX aux cadres exécutifs de Microsoft, peu convaincus au début.

Doom et Bill Gates

DirectX apparaît donc pour la première fois sur Windows 95. Pour attirer les développeurs et joueurs, Microsoft décide alors de s’adresser directement à John Carmack, développeur star de Doom et Doom 2. L’entreprise propose au fondateur d’id Software de leur offrir un portage de MS-DOS à DirectX de manière complètement gratuite, sans toucher à leur propriété intellectuelle.

Carmack accepte évidemment et Doom 95 devient le premier jeu sous DirectX. Bill Gates himself ira même donner de sa personne pour une publicité télé encore culte.

La suite, on la connaît : DirectX a fait rentrer en force Windows dans le marché du jeu vidéo. La première Xbox (2001) aurait d’ailleurs dû s’appeler  "DirectX Box", mais a finalement été simplifiée. Maintenant, les Xbox Series X et S, consoles next-gen, utilisent la technologie DirectX 12 Ultimate révélée en mars dernier.

Aujourd’hui, n’importe quel joueur de jeu vidéo sur PC a forcément été confronté à la technologie DirectX. Le plus souvent, cela se passe à l’installation d’un jeu, quand il vous est demandé de faire une mise à jour pour la dernière version en date. Aux côtés d’autres bibliothèques de programmation comme Direct 3D, l’innovation de Engstrom, St. John et Eisler a transformé à jamais les ambitions de Windows.

<br>Décédé des suites d’une blessure au pied à l’âge de 55 ans, Engstrom laisse derrière lui toute une communauté de développeurs et joueurs endeuillés. © LinkedIn


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :