AccueilGaming

Non, le problème du Joy-Con Drift ne sera pas résolu sur la nouvelle Switch OLED

Publié le

par Benjamin Bruel

Dans un communiqué envoyé à la presse américaine, Nintendo évite la question du Joy-Con Drift et confirme les craintes.

La nouvelle Nintendo Switch OLED, prévue pour le 8 octobre prochain, ne sera pas accompagnée d’une fournée de Joy-Con nouvelle génération, a confirmé Nintendo auprès de GameSpot, The Verge et divers médias américains dans un communiqué commun. Autrement dit, le problème du "Joy-Con Drift" dont souffrent de nombreux joueurs ne sera absolument pas résolu avec cette nouvelle version de la console hybride.

"La configuration et les fonctionnalités des manettes Joy-Con n’ont pas changé avec la console Nintendo Switch (modèle OLED), explique le communiqué. La conception et les fonctionnalités sont les mêmes que celles des manettes Joy-Con de la console Nintendo Switch."

Face à cette réponse évasive, The Verge précise : "Nous leur avons demandé de manière encore plus claire" si le problème du Drift serait réglé. Nintendo a renvoyé ses interlocuteurs vers ce même communiqué. Il s’agira donc sensiblement des mêmes manettes que celles que l’on trouve sur la console depuis mars 2017.

La question du Joy-Con Drift est unique en son genre de par son ampleur. Ce problème, qui touche principalement les mouvements du stick analogique gauche, aurait touché en France 65 % des propriétaires de Nintendo Switch, selon l’UFC-Que choisir, qui se fonde sur un ensemble de témoignages et a porté plainte contre la firme auprès du procureur de la République de Nanterre. Aux États-Unis, un recours collectif est en cours.

La Nintendo Switch OLED, annoncée la semaine dernière, bénéficiera notamment d’un nouvel écran OLED plus grand, lumineux et coloré. D’autres améliorations sont prévues, comme nous le racontions en détail, mais pas de nouveau processeur à l’horizon.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :