AccueilGaming

On a classé (objectivement) les jeux de simulation les plus claqués

Publié le

par Julie Morvan

Du "Simulator" minage de crypto à la vie de chèvre, il y a du NIVEAU.

On a classé (objectivement) les jeux de simulation les plus claqués

© Steam

Pourquoi vivre une seule vie quand on peut en avoir plusieurs ? La flopée de "Simulator" et autres licences de jeux vidéo de simulation ouvre le champ de tous les possibles. Depuis 2008, le célèbre Farming Simulator ravit les amoureux·euses de la vie agricole, des moissonneuses-batteuses et autres champs de blé s’étendant à perte de vue. En un clic, on peut se transformer en n’importe qui : gérant de station essence, constructeur de PC… Tant et si bien que le format a même été parodié, à l’image du fameux Chair Simulator.

Finalement, la vraie question est : qu’est-ce qui n’a pas encore été transformé en jeu de simulation ? Pour faire le point sur toute l’étendue de ces doubles vies, voici notre sélection des jeux de simulation auxquels on ne s’attendait pas, mais qui existent pourtant :

#8. Ship Graveyard Simulator, l’ouvrier de cimetières de navires

© Steam

On commence fort avec… un cimetière de navires. Mais pas n’importe lequel : dans ce simulateur signé Games Incubator, on a tout simplement affaire au "plus grand cimetière de navires au monde". Rien que ça. Vous vous retrouvez dans la peau d’un ouvrier dont le but est de démanteler un maximum de bateaux pour revendre les pièces et, évidemment, acheter des équipements toujours plus élaborés. L’occasion de donner une seconde vie à tous ces chalutiers abandonnés - et ça, c’est beau.

Le job n’est pas de tout repos : entre la menace des explosions, la gestion des employés et le risque de chutes dans l’eau glacée, la vigilance est de mise. Avec des petites réjouissances à la clé tout de même, comme un mystérieux coffre au trésor caché non loin du chantier… On est loin d’un quotidien bateau.

Pour jouer à Ship Graveyard Simulator, c’est par ici.

#7. Crypto Mining Simulator, le mineur de cryptomonnaies

© Steam

Les carcasses de navires en train de rouiller vous font déprimer ? Direction le fabuleux monde du minage de cryptomonnaies et ses hangars surchauffés. GPU, CPY, RAM, SSD, PSU et autres charmants acronymes attendent d’être personnalisés par vos petits soins.

Un jeu de simulation dont le monde avait grandement besoin ; pour les crypto bros les plus avertis, ce sera l’occasion de préciser à qui veut l’entendre que oui, ils minent du Bitcoin dans le vrai monde ET dans une vie parallèle. Quant à ceux qui voudront s’entraîner sur ce simulateur avant de faire l’acquisition d’une armée de processeurs hyperpuissants, cette initiative sera bénéfique pour eux et pour la planète.

Pour jouer à Crypto Mining Simulator, c’est par ici.

#6. Thief Simulator, le cambrioleur

© Steam

Un objectif : "devenir le meilleur cambrioleur" et voler - littéralement - de ses propres ailes en achetant "du matériel hi-tech". Ce jeu de simulation promet son lot de sensations fortes, entre l’adrénaline du cambriolage, le stress de se faire repérer par les voisins ou les habitant·e·s potentiel·le·s et le travail des méninges pour crocheter efficacement les serrures.

Bonus : les bonnes notes du jeu lui permettent de récolter une moyenne d’évaluation très positive. Si bien qu’une suite, Thief Simulator 2, est même en préparation.

Pour jouer à Thief Simulator, c’est par ici.

#5. Prison Simulator, le gardien de prison

© Steam

Évidemment, c’est la suite logique de ce classement : aux méfaits succède la bonne vieille zonzon. À la différence de la vraie vie, vous n’y croupissez pas pour le reste de vos jours mais… y incarnez au contraire un gardien de prison.

L’occasion de se retrouver face à ses propres faiblesses : vous pouvez décider de rester du bon côté de la force, veiller au confort des prisonniers et intercepter les réseaux de contrebande… ou bien leur faire la misère. "Allez-vous être le commandant modèle ou un trou du cul ?", résume - efficacement - la page du jeu. Dilemme.

Pour jouer à Prison Simulator, c’est par ici.

#4. Motel Simulator, le gérant de motels

© Steam

On reste dans le thème des cadres de vie bucoliques - non - pour passer de la prison aux célèbres motels américains. Et pas n’importe lesquels : dans ce jeu dont la sortie est prévue pour bientôt, le but est de réaménager un motel abandonné près d’une station-service, non loin de la fameuse Route 66.

Gros nettoyage de fond, aménagement des chambres et son lot de lits aux parures toutes plus ou moins moches… Il y aura de quoi faire et vous occuper pendant de bonnes heures.

Pour jouer à Motel Simulator, c’est par ici.

#3. Autopsy Simulator, le pathologiste

© Steam

Qui n’a pas rêvé de vivre la vie d’un·e pathologiste et de mener autopsie sur autopsie ? Tout le monde, a priori. Et pourtant, c’est bien un simulateur d’autopsie qui est lui aussi prévu pour bientôt. Signé Woodland Games, il propose aux fous joueurs curieux de déterminer la cause de décès des personnes qu’ils étudient.

Le jeu se déroule sur fond d’intrigue d’horreur : le personnage que vous incarnez, un certain Jack, tente de comprendre pourquoi la bague de fiançailles de sa défunte épouse Kate réapparaît soudain avec un autre corps de femme. Une histoire réservée à celles et ceux qui ont le cœur bien accroché.

Pour jouer à Autopsy Simulator, c’est par ici.

#2. Goat Simulator, la… chèvre

© Steam

On arrive clairement dans le haut du panier. Oubliez les ambiances pesantes de la prison ou de cimetières de navires, Goat Simulator est une opportunité en or de laisser derrière vous tous vos problèmes futiles d’être humain et de les troquer contre une vie… de chèvre.

Pas n’importe laquelle, d’ailleurs : il s’agit plus précisément de "La toute dernière technologie de simulation de chèvre""Vous n’avez plus à rêver d’être une chèvre, vos rêves sont enfin devenus réalité !", souligne-t-on sur la page Steam du jeu. Et pas n’importe quels rêves : en incarnant une chèvre invincible, vous devez causer le plus de dégâts possibles. "À la place d’être un skater, vous êtes une chèvre, et à la place de faire des figures, vous cassez des trucs", complète la description lunaire. Et franchement, pouvait-on rêver mieux ?

Pour jouer la meilleure amie de monsieur Seguin, c’est par ici.

#1. Cactus Simulator, le… cactus

© Steam

On passe du règne animal au règne végétal pour une partie endiablée de Cactus Simulator. L’occasion de voir un petit cactus grandir et résister aux éléments ? De construire son armée de cacti ? Pas du tout. (Vous le saviez, vous, qu’on disait un "cactus" et des "cacti" ? Nous, non.)

Ce jeu n’offre aucune commande de contrôle et propose simplement de contempler son cactus en plein désert. "C’est la première fois qu’un jeu me fait pleurer, confie un certain Louislekiwi sur Steam. Splendide !". Une véritable leçon d’humilité où la simplicité la plus pure se mêle à une véritable réflexion métaphysique. Le prix, quant à lui, ne pique pas du tout : il s’élève à moins d’un euro, 89 centimes plus précisément.

Pour jouer à Cactus Simulator, c’est par ici.


D’autres jeux type "Simulator" à rajouter à cette liste ? Écrivez-nous à : hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur techno :