AccueilGaming

Pokémon Go : il tient une Arène durant 1 332 jours… et perd contre un tricheur

Publié le

par Pierre Bazin

Il n’y a pas que sur Warzone que les cheaters nous gâchent la vie.

Pokémon Go continue de faire marcher (un peu moins avec la pandémie, c’est vrai) des dizaines de millions de dresseurs et dresseuses en herbe à travers le monde. Outre la possibilité de capturer toute sorte de créatures pour remplir son Pokédex et de faire éclore ses œufs à la force de ses jambes, on peut également mener des Raids pour capturer des Pokémon rares. Il y a aussi les Arènes, des lieux publics où s’affrontent des dresseurs des trois équipes (bleu, jaune et rouge) pour en prendre possession dans le but de tenir le bastion le plus longtemps possible.

L’histoire qui suit est celle de la chute de l’un des plus fervents maîtres d’arène pour des causes aussi cruelles qu’injustes. Il y a quelques jours, sur le réseau social Reddit, le joueur de Pokémon Go BootsMade4Walking se targuait, à raison, de tenir son Arène depuis plus de trois ans et demi : 1 332 jours pour être exact. Et même si ce n’est pas un record, la performance mérite d’être saluée.

Screenshot à l’appui, le joueur avait simplement expliqué que cette Arène était extrêmement isolée, dans un endroit reculé. Avec un seul Pokémon (un Feunard), il avait réussi à garder presque secrète l’existence de cette Arène et à battre les quelques dresseurs adverses venus l’affronter. Pour éviter d’attirer trop l’attention, il avait d’ailleurs masqué sur sa capture d’écran son nom de dresseur pour ne pas être traqué.

Mais sitôt l’information lâchée sur les réseaux, l’Aspicot était déjà dans le Verpom.

Les "spoofers" gâchent la vie

Quelques jours plus tard, BootsMade4Walking édite son post sur Reddit pour annoncer la mauvaise nouvelle : il s’est fait voler son Arène. Rien de bien choquant à première vue, sauf que c’est un cheater qui l’a fait tomber.

Sur Pokémon Go, les "spoofers" sont des tricheurs qui utilisent des logiciels pour se géolocaliser, sans bouger, dans n’importe quel endroit du monde. La technique est connue depuis de nombreuses années déjà et, malgré les efforts de l’éditeur Niantic pour lutter contre ces dérives, le cheat est toujours facilement possible.

Le dresseur explique que le "spoofer" a dû réussir à deviner l’emplacement via la photo du lieu. Il explique que l’Arène se trouvait au sommet du Blue Mountain Observatory dans le Montana (États-Unis) à une altitude de presque 2 km : "Les routes sont fermées la plupart du temps à cause de la neige, donc la randonnée est le seul moyen d’y aller."

BootsMade4Walking explique ne rien regretter, bien que le fait qu’avoir posté son exploit ait définitivement condamné son progrès. Mais il ne voulait pas s’autocensurer à cause des tricheurs. Son premier objectif était d’atteindre les 1 331 jours, ce qu’il a réussi. En effet, il semblerait que le nombre 1 331 soit un running gag chez les développeurs de Niantic, qui en mettent un peu partout sans que l’on ne sache trop pourquoi. Une légende du Web, à n’en point douter.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :