AccueilGaming

Riot Games a engagé un joueur pour purger Valorant de ses tricheurs

Publié le

par Battiste Delfino

(c) RIOT GAMES

Après avoir fui la guerre et traversé la Méditerranée, ce réfugié anglais a enfin obtenu la reconnaissance qu'il méritait.

Cet été, le nouveau jeu de tir à cinq contre cinq développé par Riot Games – les papas de League of Legends – a été pris d’assaut par les tricheurs. Pour accélérer le repérage des contrevenants, l’entreprise vient de prendre une décision surprenante.

Tous les jeux en ligne utilisent aujourd’hui des systèmes anti-triche avancés mais, pour Valorant, l’entreprise a développé un nouveau système, "Vanguard", censé faciliter le repérage et le blocage des joueurs utilisant des logiciels de triche. Manque de chance : cette sécurité n’est pas au point, et les retours des joueurs sont devenus très précieux pour l’entreprise, qui lance patch sur patch pour rectifier le tir.

La semaine dernière, Mohamed "GamerDoc" Al-Sharif, un joueur londonien de 24 ans, a annoncé sur Twitter qu’il avait été embauché dans l’équipe anti-triche du jeu. L’homme est déjà bien connu pour ses chasses à la triche dans la communauté de joueurs : il attrapait déjà des tricheurs dans Overwatch et Valorant avant d’être embauché par Riot.

GamerDoc a commencé cette activité en 2018 sur Overwatch, en lançant un serveur Discord appelé "The OW Police Department". Les développeurs ont aussitôt pris les rapports de GamerDoc très au sérieux, et ont commencé à échanger avec lui de manière régulière, comme le rapporte un article de Motherboard publié le mois dernier.

Dans un billet, le nouvel employé évoque ce recrutement comme une "seconde chance dans la vie", expliquant qu’il était presque sans-abri quatre mois plus tôt. GamerDoc confie même qu’il empruntait souvent le wi-fi des restaurants, où il "restait au chaud" pour continuer son travail de repérage pour attraper les tricheurs.

"J’ai fui un pays en guerre. Je suis venu ici pour la sécurité et le confort. Je ne suis pas bien éduqué et je n’ai pas réussi mes examens depuis que je suis arrivé à l’école. Je suis content de qui je suis devenu, et j’espère continuer à changer pour le mieux et à relever de nouveaux défis, a déclaré GamerDoc. Toute l’équipe de Vanguard est remplie de la même passion que moi. J’aime vraiment leur travail et je lutte contre les tricheurs, et je suis honoré de faire partie de cette équipe. Je travaillerai extrêmement dur pour m’assurer de protéger tous les joueurs et m’assurer que nous protégeons l’intégrité compétitive des titres de Riot."

Riot Games ne s’est pas encore exprimé sur cette embauche, mais deux employés ont confirmé auprès de Vice qu’il ne s’agissait pas juste d’une rumeur.


Quelque chose à nous dire sur la triche ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :