AccueilGaming

Sony plancherait (déjà) sur la prochaine PlayStation

Publié le

par Corentin Jouathel

Sony

La rumeur se fait insistante.

Disponible pour le grand public depuis la mi-novembre, la PS5 rencontre un immense succès commercial, pour le plus grand bonheur de son constructeur, Sony. Conséquence d’une convoitise incessante, la console souffre de nombreuses ruptures de stock aux quatre coins de la planète jeux vidéo. En symbole de désespoir, certains joueurs bricoleurs n’hésitent d’ailleurs plus à transformer leur PS4 d’antan en presque PS5.

Bien qu’elle éprouve les plus grandes difficultés à fournir son actuel produit, la firme nippone plancherait actuellement sur un nouveau projet. Fraîchement sortie de l’usine, la PlayStation 5 pourrait voir naître une petite sœur dans les prochains mois.

À en croire un brevet officiel déposé sur le bureau de l’organisme United States Patent and Trademark Office (USPTO), l’entreprise japonaise souhaiterait développer une PS5 "Pro". Une orientation commerciale d’ores et déjà empruntée en 2016 avec le lancement des PS4 "Slim" et "Pro", qui avaient succédé au modèle PS4 classique.

Une performance supérieure

Cette console annexe disposerait d’acquis technologiques novateurs. Au premier rang desquels : deux cartes graphiques repensées, synonymes d’une efficacité accrue. Le brevet en question évoque un "design de CPU/GPU évolutif pour console de jeux destiné à des consoles de salon et au cloud gaming". Cette performance prétendue permettrait tout simplement de déployer une puissance deux fois supérieure. Ainsi, les graphismes affichés par la PS5 "Pro" seraient dès lors plus précis, plus fins, plus aboutis.

N’étant qu’au stade de bruits de couloirs, ces informations doivent être maniées avec précaution. Naturellement, aucune date de sortie ou un prix potentiel n’ont pour l’heure été communiqués.

Rappelons toutefois qu’il y a un an, Masayasu Ito, vice-président en charge de l’ingénierie hardware chez PlayStation, affirmait que la PS4 Pro avait été un "test" pour Sony. Dans une interview accordée au magazine Game Informer, ce dernier confie : "Notre raisonnement vis-à-vis de la PS5 est que cette dernière aura un cycle d’environ six à sept ans. Et si nous disposons d’un cycle de vie de cette durée nous devrions avoir la possibilité d’apporter des changements au hardware et d’y incorporer des avancées technologiques."

En somme, si rien n’est assuré, les possibilités sont grandes.


Pour nous écrire 👉 hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :