Test : peut-on vraiment se radicaliser en écolo-bobo dans les Sims ?

La nouvelle extension "Eco Lifestyle" est pour tous ceux qui veulent changer le monde... depuis leur PC.

C’est bien beau de creuser d’immenses piscines, de construire d’immenses restaurants ou encore de fonder d’immenses familles. Jusque-là, dans les Sims, la plupart de ces actes se faisaient sans réelle conséquence pour votre personnage – surtout si vous utilisiez "motherlode".

La prochaine extension des Sims 4, intitulée "Eco Lifestyle", va peut-être enfin changer la donne. La célèbre franchise de simulation de vie se met au vert et pas qu’au-dessus de la tête des Sims.

Publicité

Check ta planète (et ton portefeuille)

D’habitude, dans les Sims, les choix que vous opériez n’influençaient quasiment que votre personnage, tout au mieux votre foyer. Désormais, toute la ville qui vous entoure va bénéficier (ou souffrir) de vos orientations écologiques.

En effet, le développeur Maxis propose une nouvelle zone : Evergreen Harbor. Habile mélange entre la zone industrialo-portuaire et le quartier en phase de gentrification, cette carte propose un environnement où tout est à faire, y compris le nettoyage.

Publicité

Le producteur des Sims 4, George Pigula, nous a fait part, non sans amusement, des motivations de son équipe : "Nous étions vraiment ravis de créer un monde avec plus de crasse." À mieux y réfléchir, il est vrai que la franchise des Sims avait peut-être été jusque-là un peu trop propre sur elle.

Car désormais, vous allez devoir faire des choix de consommation. Vous pouvez ainsi décider de vous mettre à l’apiculture, de cultiver votre propre potager ou encore de créer vos propres objets d’artisanat. L’une des mécaniques les plus intéressantes reste celle des énergies renouvelables : solaire, éolienne, recyclage d’eau de pluie, etc. En vous en sortant bien, vous pourrez ainsi largement réduire vos factures de taxes, d’eau et l’électricité.

Avec les codes de triche, la transition écologique est assez facile.

Publicité

Laissez-nous (vraiment) mener la vie qu’on mène

"Je pense que des expériences comme 'Eco Lifestyle' peuvent aider à éduquer nos joueurs sur les différentes façons d’être respectueux de l’environnement […]. Nous donnons toujours aux joueurs le choix de créer leurs propres histoires comme ils le souhaitent. C’est bien à eux de décider si certains de ces choix dans le jeu se transfèrent dans le monde réel, mais c’est quand même stimulant." George Pigula, producteur.

On pourrait penser que cette extension écolo revêt une portée très moralisatrice. Peut-être, mais rien ne nous empêche de continuer d’être un étrange dieu cruel avec nos créations. L’ajout d’une mort par abeilles et la possibilité de "crac-crac" dans une poubelle en sont témoins.

Vous pouvez aussi décider d’adresser un grand doigt d’honneur à l’environnement et faire fructifier des feux de forêts et des décollages de fusée, malgré les trous dans la couche d’ozone. Vous pourrez ainsi vous délecter d’une ville crade, noyée sous le smog.

Publicité

Sauf que voilà, passé les petits amusements à jouer le méchant pollueur, la majorité exploitable du DLC se trouve dans la partie des "gentils", de ceux qui mangent le quinoa bio-équitable. Car il ne faut pas se tromper : influencés par leurs créateurs et leurs origines, les Sims pratiquent une écologie bobo-californienne. Il n’y a qu’à voir les dizaines de nouveaux vêtements ajoutés à la sélection, nombreux à être garantis "appropriation culturelle".

En effet, "Eco Lifestyle" ne vous permet pas tant de vous mettre à l’écologie qu’à UNE écologie, celle de ceux qui sont nés avec un motherlode dans la bouche. Le panneau des actions collectives illustre bien cela. En réunissant suffisamment de votants dans votre quartier, vous pourrez mettre en place des initiatives pour améliorer (ou non) certains aspects du quartier, au risque de parfois se plier à quelques contraintes. Financement de l’art, de l’énergie renouvelable, amende anti-gaspillage et bien d’autres… mais pas de possibilité d’être, par exemple, un dangereux extrémiste de l’environnement, un magnat du pétrole ou un militant qui s’enchaîne à un arbre.

Prêts à refaire le monde avec mes amis CSP+.

À l’exception de quelques mesures amusantes et originales (le "retour à l’ancienne", par exemple), la majorité des propositions restent assez convenues. Finalement, la force de cette extension se trouvera plus dans les détails : les nouveaux objets (une imprimante 3D !), objectifs de carrière ou tous les évènements ajoutés, qui peuvent désormais se passer dans votre nouvel écoquartier.

Il faudra encore être patient pour avoir des Sims en roue libre totale, mais en attendant, "Eco Lifestyle" fait largement le café… bio… équitable… éthique… et responsable.

L’extension Eco Lifestyle sera disponible le 5 juin 2020 et nécessite Les Sims 4 sur PC pour fonctionner.

Par Pierre Bazin, publié le 26/05/2020