AccueilGaming

Twitch : un génie a trouvé une solution (légale) pour contourner les "strikes" de musique

Publié le

par Pierre Bazin

Gotaga, si tu veux éviter d’autres DMCA, ça peut t’intéresser.

Twitch est une plateforme en constante croissance. Désormais accepté par le grand public, visité par les non-gamers, le streaming sera probablement un des grands phénomènes culturels des dix prochaines années.

Toutefois, malgré cette montée en puissance fulgurante, la plateforme d’Amazon est désormais moins conciliante avec ses streamers notamment en ce qui concerne le droit d’auteur. En effet, suite à plusieurs vagues de plaintes d’ayants droit de musique, Twitch a apporté des changements notoires à sa politique de copyright ces dernières années.

Nombreux sont les streamers à s’être récemment plaints de ces fameux "DMCA", du nom du Digital Millennium Copyright Act, une loi américaine qui s’applique donc sur Twitch – ainsi que sur YouTube. Ces violations du droit d’auteur peuvent entraîner des sanctions pour les streamers, allant d’un simple "mute" sur les VOD à des avertissements pouvant entraîner un ban. Récemment, c’est le streamer Gotaga qui en a fait les frais. Après un troisième avertissement ("strike") DMCA, il a vu sa chaîne temporairement bannie de Twitch.

L’idée ingénieuse d’un développeur

Et si une solution existait contre ces DMCA jugés bien souvent abusifs par streamers comme viewers ? C’est en tout cas ce que semble rapporter le site TorrentFreak qui a étudié le travail d’un développeur nommé Peter "Pequeno0" Madsen.

Ce dernier travaille actuellement sur une extension Twitch, un add-on que les streamers peuvent ajouter pour donner plus de fonctionnalités à leurs viewers en live. Nommée SpotifySynchronizer, elle repose sur une idée assez simple : synchroniser les playlists Spotify du streamer avec les comptes des viewers.

Dans les faits, cela signifie que le streamer peut écouter sa musique, sans que cette dernière ne soit écoutable sur son stream et permettre à ses spectateurs d’écouter la même chose en live.

La solution est d’autant plus ingénieuse qu’elle est parfaitement légale puisque les écoutes sur Spotify rémunèrent normalement les ayants droit. Pequeno0 a réussi ce tour de force en fouillant jusqu’aux limites des API, les protocoles fournis gratuitement par Spotify et Twitch aux développeurs. Il explique avoir été inspiré par les streamers de "GTA RP" qui n’hésitent pas à utiliser des musiques pour accentuer les faits et gestes de leurs alias virtuels en live.

Évidemment, la solution n’est pas parfaite. Déjà elle demande à avoir un compte Spotify (à quand DeezerSynchronizer ?) premium. Ensuite il y a encore quelques petites "frictions" et lourdeurs dans l’interactivité de la chose. Le développeur a expliqué qu’il se battait actuellement contre des processus d’automatisation trop lourds imposés par Spotify.


Que pensez-vous de cette solution alternative pour éviter les strikes ? Écrivez-nous à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :