AccueilGaming

Un an après, Dr DisRespect porte plainte contre Twitch pour son ban permanent

Publié le

par Pierre Bazin

Crédits : Youtube / Dr DisRespect

Il a enfin appris les raisons invoquées par la plateforme et ne semble pas du tout d’accord…

Herschel "Guy" Beahm, plus connu sous le pseudo de Dr DisRespect, est un streamer à la renommée internationale. Personnage sulfureux, provocateur acharné et excellent joueur de battle royale, DisRespect a dominé la plateforme Twitch pendant des années avec ses audiences à six chiffres. Mais, en juin 2020, sa chaîne disparaît subitement. Pendant deux mois, c’est le silence complet, aussi bien de la part de la part de l’intéressé que de la plateforme.

En août 2020, Dr DisRespect relance un live, sur YouTube cette fois. Devant 500 000 personnes, il explique qu’il s’est pris un ban "permanent" de Twitch sans avoir reçu la moindre précision sur ce qu’on lui reprochait. Le streamer américain assure que lui et son équipe n’ont "aucune idée" de ce qu’il s’est passé, et pointe du doigt un manque de communication évident au sujet des bans Twitch en général.

De son côté, la plateforme de streaming d’Amazon répondait à l’époque le plus factuellement possible :

"Comme part de notre processus, nous prenons les mesures appropriées lorsque nous avons la preuve qu’un streamer a agi en violation de nos règles communautaires ou de nos conditions d’utilisation. Celles-ci s’appliquent à tous les streamers, quel que soit leur statut ou leur importance dans la communauté."

DisRespect vs Twitch, bientôt devant la justice ?

Un an plus tard, l’affaire est relancée. Dr DisRespect a annoncé dans un nouveau live (YouTube) qu’il connaissait enfin les raisons qui avaient poussé Twitch à le bannir définitivement. Cela intervient justement au moment où la plateforme tente de montrer plus de transparence quant aux raisons qui motivent ces drastiques décisions.

Dr DisRespect annonce ainsi qu’ils prévoyaient, lui et son équipe, de porter plainte contre Twitch. Néanmoins, il refuse de donner les fameuses "raisons" qui auraient poussé la plateforme à le bannir. À la place, il émet de nombreuses théories plus ou moins farfelues, expliquant qu’il subirait un "shadowban", une sorte de blacklisting voulu par les plateformes pour réduire sa visibilité. Le tout sans la moindre preuve de ce qu’il avance.

Depuis quelque temps, Dr DisRespect multiplie également les sorties conspirationnistes devant une large audience à propos de la crise sanitaire ou encore des vaccins. Toutefois, il ne semble pas que son ban ait pour cause ces récentes désinformations.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :