AccueilGaming

Un gang polonais de receleurs de Lego démantelé par la gendarmerie

Publié le

par Pierre Schneidermann

Ceci n’est pas le vrai criminel, il s’agit d’une image d’illustration © ugurhan / Getty

Une polar qui casse des briques !

Ce n’est pas une blague de 1er avril puisque l’info nous a été rapportée il y a quelques jours par nos confrères du Parisien. Dans les Yvelines, à Orgeval, la gendarmerie a mis la main sur un gang polonais de voleurs de Lego. Les trois malfrats écumaient les magasins de jouets pour commettre leurs larcins, en France mais aussi dans d’autres pays européens.

Les gendarmes ont d’abord mis la main sur une certaine Margololza, une quadragénaire, le 10 juin dernier, prise en flag' par des employés d’un magasin alors qu’elle était en pleine action. Les employés, médusés, ont immédiatement prévenu la sécurité. En garde à vue, elle passe aux aveux.

Les Lego dérobés, revendus sur Internet, sont surtout des pièces de collection prisées par les adultes. Selon un enquêteur interrogé par le quotidien, le phénomène touche aussi des particuliers qui affirment aussi avoir été cambriolés, "et les préjudices peuvent monter jusqu’à 20 000 euros", précise-t-il.

Quelques autres détails de l’affaire n’ont rien à envier à un bon polar de Fred Vargas : le trio (dont l’un des membres avait déjà été repéré au préalable par la police française pour port d’arme) roulait en Audi A6 et s’installait dans l’un des hôtels de la région avant de commettre ses crimes de plastique. Après sa confession, Margololza a été remise en liberté. Les deux autres complices n’ont pas été retrouvés.

Le Parisien précise que la mafia du Lego est un phénomène mondial, qui sévit notamment aux États-Unis, au Canada et en Australie.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :