© Valve

Un homme arrêté pour avoir volé 42 000 dollars de matos chez Steam

Dans son butin, on a retrouvé le minigun de Gaben mais aucune trace de Half-Life 3...

Il y a des gens décidément prêts à tout pour jouer ou découvrir les secrets de l’industrie du gaming (ou alors pour se faire de l’argent). La chaîne de télé locale Kiro 7 de l’État de Washington (États-Unis) a rapporté d’étranges faits qui se sont déroulés le 17 juin 2018 et viennent d’être rendus publics par la police et la justice fédérale.

Ce jour-là, un individu de 32 ans a pénétré dans les bureaux du géant du jeu vidéo Valve, connu pour avoir créé la plateforme dématérialisée Steam et développé de grands jeux tels que Portal, Half-Life, Dota ou encore les Counter Strike.

Publicité

Selon des informations de Polygon, Shawn Shaputis a pénétré par effraction dans le QG de Valve en passant par un restaurant. Ce faisant, il a dérobé plus de 42 000 dollars de marchandise, dont 15 jeux Xbox One et 23 jeux PlayStation 4, "15 à 20" ordinateurs portables Asus et plusieurs Switch.

Une partie du larcin. (© Bellevue Police Department)

Le minigun de Gaben dans le lot

Le plus insolite est probablement ce que le voleur a lui-même décrit comme un "un objet ressemblant à un minigun en métal". Cela pourrait correspondre à une réplique en plastique du minigun de Gabe Newell (dit "Gaben"), cofondateur mythique de Valve. Ce dernier s’était en effet offert cet immense jouet il y a quelques années, probablement en référence au personnage du Heavy dans Team Fortress 2.

Publicité

https://twitter.com/LambdaGen/status/1181925829808312320

Le voleur a ensuite été filmé en train de vendre son butin dans un GameStop local. Le magasin (dont la franchise, pour rappel, est propriétaire de nos Micromania nationaux) lui avait repris 43 jeux pour un total de 336 dollars (un peu de plus de 300 euros), toujours selon la police. Shawn Shaputis a fait parler de lui en juillet dernier pour une autre affaire : il a volé un camion de transport FedEx et s’est alors retrouvé dans une course-poursuite avec la police.

En revanche l’information manquante (que la police et Valve nous cachent peut-être) est qu’il a peut-être enfin pu voir ce Half-Life 3 tant attendu. Malheureusement, si c’est le cas, l’homme devrait probablement emporter son secret en prison…

Publicité

Par Pierre Bazin, publié le 14/10/2019

Copié

Pour vous :