AccueilGaming

Un joueur de Roblox s'est incrusté dans une réunion de presse de la Maison-Blanche

Publié le

par Julie Morvan

Capture d’écran du compte Twitter @SecMontagu

Il s'est même créé une fausse identité pour l'occasion : Kacey Montagu, "journaliste".

Une plaisanterie lancée sur le jeu multijoueur en ligne Roblox qui a fini par leurrer l'administration Biden et des journalistes à plusieurs conférences de presse : c'est la folle enquête qu'a révélée Politico il y a quelques jours.

L'histoire durait depuis plus d'un an : on suppose qu'elle a débuté sur Roblox, au sein d'un groupe de joueurs réunis sous le nom de "nUSA". À l'intérieur de ce collectif, des participants du monde entier incarnent un gouvernement américain fictif. Parmi eux, une femme ou un homme sous le pseudonyme de "Kacey Montagu", qui occupait à un moment le poste de secrétaire d'État.

Les membres de ce groupe suivaient de près l'actualité politique et avaient bien deux trois questions à poser aux membres officiels du gouvernement. Cette personne s'est donc décidée à se faire passer pour un journaliste, histoire de transmettre ces interrogations directement à la White House itself.

Tout a commencé en décembre 2020. Cette personne qui voulait se faire passer pour un journaliste a décidé de créer deux Twitter "officiels", "White House Pool Report" et "White House Schedule" (qui ont depuis été débusqués et donc désactivés). Des informations quotidiennes sur le président, la Première dame et d'autres personnalités du gouvernement américain y étaient postées et ont commencé à être suivies par de plus en plus de journalistes correspondants et même des politiques comme Symone Sanders, conseillère et porte-parole de la vice-présidente Kamala Harris. Le piège était tendu.

Kacey Montagu a ensuite commencé à écrire directement à la Maison-Blanche, en prétendant être correspondant pour un média fictif, White House News. Le palmarès imaginaire s'est ensuite allongé, Montagu devenant membre de l'association des correspondants de la Maison-Blanche, reporter pour le Daily Mail...

Puis la pandémie a fini d'accélérer le processus machiavélique. Grâce aux conférences de presse en ligne, Kacey Montagu aurait assisté à une réunion Zoom tenue par la Maison-Blanche. Un peu plus tard, Montagu a pu faire relayer ses questions par des journalistes de The Plain Dealer et CQ Roll Call. Elles concernaient entre autres les interdictions de voyager liées à la pandémie, la réaction de Joe Biden au piratage de Microsoft.

Politico précise que ce cas de figure est intimement lié aux circonstances sanitaires actuelles. En temps normal, les 49 sièges des salles de conférence de presse sont occupés ; mais avec la pandémie et les règles de distanciation sociale, seulement 14 journalistes peuvent assister à ces réunions en présentiel. Il est alors d'usage que ceux qui s'y trouvent relaient les questions de leurs consœurs et confrères.

Montagu en était bien conscient et a donc réussi, en partant d'une blague sur Roblox, à se faire passer pour un éminent journaliste. Un troll dans toute sa splendeur, qui du même coup sert de petit tacle à la couverture médiatique américaine.

"J'adore le journalisme, et je pense que la presse fait un boulot plutôt mauvais en ce moment", a avoué Montagu à Politico"Donc j'ai décidé de faire œuvre de transparence en posant quelques questions auxquelles des amis et moi souhaitions des réponses."


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :