AccueilGaming

Une réunion du sénat italien interrompue par du porno Final Fantasy VII

Publié le

par Pierre Bazin

D’où la nécessité de bien savoir ce que vous projetez sur Zoom…

Une réunion du sénat italien interrompue par du porno Final Fantasy VII

Hier, des législateurs italiens se sont réunis via le logiciel de visioconférence Zoom (pandémie oblige) pour discuter des nouvelles décisions politiques à prendre vis-à-vis de la transparence des données. Organisée par Maria Laura Mantovani, sénatrice du Mouvement 5 étoiles (Cinque Stelle), la réunion s’est déroulée sans souci pendant, au moins, la première demi-heure comme le rapporte l’agence de presse italienne ANSA.

La suite de la réunion devait présenter Giorgio Parisi, lauréat d’un prix Nobel de physique en 2021, mais tout ne s’est pas passé comme prévu. À la place, le flux de présentation Zoom a été détourné et a affiché une vidéo pornographique (non officielle, évidemment) mettant en scène Tifa Lockhart, personnage du jeu vidéo Final Fantasy VII.

Au-delà d’une énième confirmation de la désormais très connue Règle 34 ("si cela existe, il y en a une version porno"), la réunion a été extrêmement perturbée. Mantovani ne devait visiblement pas regarder le Zoom puisqu’il a fallu qu’un autre participant hurle à la "délinquance sexuelle" pour que la sénatrice et son assistant règlent le gênant visuel NSFW.

Pour rajouter une couche au malaise, le problème a mis du temps à être techniquement réglé, mais la réunion a pu finalement suivre son cours. Ce passage a évidemment été supprimé de la VOD officielle mais des extraits de ce passage sont, bien entendu, en circulation sur Twitter.

Chargement du twitt...

L’événement a tout de même été diffusé en live sur Facebook ainsi que sur Senato TV, l’équivalent de notre Public Sénat national. Les responsables politiques présents à la réunion ont accusé un sabotage par des hackers malintentionnés. Néanmoins, aucune revendication de cette action n’a été faite… Une fausse manipulation de l’un des nombreux participants au Zoom ?


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :