Crédits : Riot Games

Valorant sort officiellement aujourd'hui, et il y a quelques petits changements à noter

Au programme, un nouveau personnage, une nouvelle map et... une charte de bonne conduite.

La bêta fermée de Valorant, sortie le 7 avril, avait rassemblé environ trois millions de joueurs. Le premier shooter de Riot Games est officiellement sorti, avec son lot de petits changements notables. On fait le point sur ce qui a changé.

Déjà, l’arrivée notable d’un 11e agent, la dénommée Reyna. Cette Mexicaine peut récupérer des orbes sur les cadavres de ses ennemis, qui lui redonnent des HP. Une nouvelle map a aussi été ajoutée, décrite comme "un terrain de jeu ouvert pour des petites guerres de position et d’usure". Elle s’appelle Ascent. L’éditeur précise aussi que "Sage, Omen, Phoenix, Raze et Jett reçoivent tous un certain nombre de buffs et de nerfs pour les préparer au lancement."

Publicité

Patchs et charte de bonne conduite

Un nouveau mode a été ajouté, le "Spike Rush", qui propose des petites parties de 8 à 12 minutes. De plus, la bêta a permis aux développeurs d’apporter une foule de patchs correctifs pour le lancement du jeu, dont vous trouverez la (longue) liste sur le site officiel, ici.

Riot Games a créé la surprise en faisant signer solennellement une sorte de charte de bonne conduite à leurs joueurs. Celle-ci a fait parler d’elle sur les réseaux sociaux. En jouant, elle oblige les joueurs à s’engager à plusieurs principes, comme "jouer en équipe pour gagner", "faire preuve de respect et d’empathie" ou encore "protéger leur communauté".

Une charte plutôt marrante, qui sera, on l’espère très fort, respectée par tout le monde !

Publicité

Par Victoria Beurnez, publié le 02/06/2020