AccueilGaming

Vidéos : la liste des objets chelous pour faire tourner Doom ne cesse de s'allonger

Publié le

par Benjamin Bruel

Un top pommes de terre en first person shooter.

Caisses McDonald’s, test de grossesse, caméra de 1998, lecteur de cartes de transport : Doom tourne sur absolument n’importe quoi, et c’est toujours un plaisir à voir.

Quand on parle de Doom, on ne parle pas du dernier-né de Bethesda sorti en mars dernier et reçu avec les honneurs ; on parle bien du classique des FPS sorti en 1993.

Depuis des années, on voit le jeu développé par ID Software être installé sur de plus en plus d’objets étranges, à la faveur de l’imagination de bidouilleurs fous. Comment est-ce possible ? En 1997, Id Software a en réalité partagé le code source de Doom auprès du grand public, souhaitant faire de son titre un objet plus accessible que Wolfenstein 3D, sorti en 1992. Doom est donc en open source, mais également écrit en C, un langage de programmation que l’on pourrait qualifier de "portable" et facile d’utilisation. Enfin, et c’est peut-être le point le plus évident, Doom ne nécessite pas une machine particulièrement puissante pour fonctionner – c’est même tout l’inverse.

Bref, tous les quelques mois, on voit débarquer une vidéo de Doom sur un objet encore plus improbable que le précédent. D’ailleurs, Rick du Tumblr IrunDoom, tient une liste quasi exhaustive de tous les objets ayant fait fonctionner Doom un jour ou l’autre. On a fait notre propre sélection des plus sympathiques, en commençant par le dernier en date : un cageot de pommes de terre. Yes.

Doom sur des pommes de terre (octobre 2020)

Doom sur un test de grossesse (septembre 2020)

Doom sur une Touch Bar de Mac Book (novembre 2016)

Doom sur une calculette (septembre 2014)

Doom sur une borne de retrait (juillet 2014)

Doom sur les caisses McDo (septembre 2019)

À voir aussi sur techno :